Urbanisme et Habitat

La prévention des risques

La ville de Coudekerque-Branche souhaite s’impliquer davantage dans la prévention et la gestion des risques naturels et technologiques existants sur le territoire communal. Or, notre sécurité commence par une prise de conscience des risques auxquels nous sommes soumis. C’est dans ce but que la ville de Coudekerque-Branche a voulu fournir à tous ceux qui vivent et travaillent à Coudekerque-Branche deux documents de référence en la matière : le Plan Communal de Sauvegarde et le DICRIM (Dossier d’Information Communal sur les Risques Majeurs)

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE


Le plan communal de Sauvegarde (PCS) est un document « cadre » permettant aux communes de répondre de façon efficace en cas de :
_catastrophes majeures atteignant fortement les populations
_perturbations de la vie collective
_accidents…

Le PCS vise à définir l’organisation prévue par la commune pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutient de la population face aux risques connus.

Ces risques sont définis dans les documents émanant du préfet du département : les Plans de Prévention des Risques Naturels (PPRN), le Dossier Départemental sur les Risques Majeurs (DDRM) ou les Plans Particuliers d’Intervention (PPI).

Le PCS a un caractère obligatoire pour les communes soumises à un Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN) ou par un Plan Particulier d’Intervention (PPI)

La ville de Coudekerque-Branche est concernée par le PPRN inondation, par le retrait-gonflement des argiles et par le PPI dépôts de zones côtières.
www.prim.net
www.argiles.fr


Le PCS ne modifie pas les bases juridiques du partage de compétence entre le maire et le préfet pour la direction des opérations de secours.

Seuls le maire (à l’échelle communale) et le préfet (à l’échelle départementale) peuvent assurer la fonction de Directeur des Opérations de Secours (DOS).

Ils décident des orientations stratégiques et valident les actions proposées par le Commandant des Opérations de Secours (en général un officier sapeur-pompier).

Le préfet devient le DOS dans les cas suivant :
_si l’événement dépasse les capacités d’une commune
_lorsque le maire fait appel à lui
_lorsque l’événement dépasse les limites communales
_lors du déclenchement d’un plan ORSEC (Organisation SECours)

Le préfet conduit alors les opérations de secours et le maire la sauvegarde des populations (alerte, évacuation, accueil éventuel de personnes évacuées).

Le PCS doit pouvoir gérer l’ensemble d’une crise (depuis l’urgence jusqu’au retour à la normale).

Le PCS est un outil « réflexe » lors de la gestion d’une crise.

Le PCS s’inscrit dans un processus d’information préventive.



DICRIM :

Le maire a des responsabilités en matière de police administrative.
Il a le devoir d’informer la population sur les risques potentiels sur le territoire communal (décret n°2004-554 du 9 juin 2004).
Il doit également assurer l’alerte, la protection et le soutien de la population.
Dans ce cadre, ce document d’informations sur les risques majeurs a été élaboré et constitue un des volets principal du Plan Communal de Sauvegarde ( décret n°2005-1156 du 13 septembre 2005).

Contact
Pour tout renseignement complémentaire :

Service Environnement de la Ville de Coudekerque-Branche
Tél. 03 28 60 03 32


Forum Jeunes : Poste un message à ton maire, il te répond directement