Comme présenté à l’unanimité lors du conseil municipal et diffusé à toute la population par courrier du Maire, la ville a mis en oeuvre son plan de sobriété énergétique composé de 23 actions qui ont commencé à se déployer cet été et ont été renforcées cet automne.

88 % de nos compatriotes convaincus de la nécessité d’une meilleure utilisation de l’énergie

Pour relever au mieux ces importants défis face à la crise énergétique, de nombreuses actions techniques au plus près des réseaux de chauffage sont entreprises au quotidien :

  • Nouveaux programmateurs
  • Télérelève
  • Réseaux de chauffe dissociés
  • Dispositifs d’allumage électroniques au lieu de manuels
  • Généralisation des vannes thermostatiques
  • Changement au fur et à mesure des brûleurs par des modèles récents moins énergivores
  • Isolation par calorifugeage de nombreux circuits électroniques
  • Pilotage à distance des consignes par vannes 3 voies derniers modèles

Les panneaux lumineux de la ville seront inactifs de 22h à 6h passant de 250 Watts/h à 10 Watts/h.

Les équipes techniques et les élus vont sur chaque site et rivalisent d’ingéniosité pour améliorer au mieux les consommations des bâtiments communaux tout en respectant les températures annoncées dans le programme (comme stipulé par l’État et le code de l’énergie : 19 degrés dans les écoles et bâtiments abritant nos seniors, 18 dans les bâtiments administratifs et 14 dans les salles de sport).

Dans certains cas de figure, le temps nécessaire aux configurations techniques, quelques équipements (une minorité sur l’ensemble des 50 bâtiments que compte la ville) ont pu connaître des aléas ou dérèglements.

Cette situation a été résorbée en quelques jours pour concilier l’intérêt des usagers et le respect des nécessaires économies d’énergie.

 

Publié le: 24 novembre, 2022Categories: A la une, ServicesVues: 398

Partagez cet article sur vos plateformes préférées