L’Etat, pour passer l’hiver, a imposé aux communes un plan de sobriété énergétique. Le maire a précisé en conseil qu’il ne s’agit en aucun cas de « recommandations », mais bel et bien d’obligations.

En effet, des pénalités financières sont prévues pour les communes qui ne respecteraient pas les objectifs de baisse de consommation.

C’est donc, pour les villes, la double peine : déjà confrontées à la flambée de l’énergie (335% d’augmentation du tarif d’électricité, et triplement du prix du gaz en 2023), elles seront EN PLUS pénalisées financièrement si elles ne baissent pas leur consommation.

 

Publié le: 3 janvier, 2023Categories: A la uneVues: 149

Partagez cet article sur vos plateformes préférées