Suite à la rupture d’une canalisation d’eau potable à Petite-Synthe le 25 avril, la commune de Coudekerque-Branche a été concernée par les mesures prises par la Préfecture de ne pas boire l’eau du robinet. Pour aider les habitants, la ville a mis en place en urgence une distribution de bouteilles d’eau.

Une bonne gestion grâce au Plan Communal de Sauvegarde
La ville de Coudekerque-Branche est préparée à la gestion efficace des risques naturels et technologiques existants sur le territoire communal grâce à son Plan Communal de Sauvegarde. Ce plan a permis de définir l’organisation prévue par la commune pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population.Dès l’annonce de la rupture de la canalisation, le plan a été enclenché et ainsi :
* 3 000 foyers ont été alertés par SMS.
* 7 000 personnes ont été mises au courant et ont suivi les actualités via les réseaux sociaux.
* 100 % des habitants ont reçu un courrier.
* Les communautés de Voisins Vigilants ont été prévenues et ont pu devenir des relais d’information auprès de la population.
* La majorité des seniors a été contactée par téléphone par les services de la mairie
* Les personnes dites fragiles ont été appelées par le CCAS et des bouteilles d’eau leur ont été livrées à domicile.
* Les 6 panneaux numériques ont diffusé les informationsn1 vidéo a été programmé en boucle sur la Chaîne 32.

Les 27 et 28 avril, grâce à la mobilisation du personnel communal, des élus et des bénévoles, près de 11 000 bouteilles ont été distribuées à la population à l’espace Salengro.

Qu’est-ce que le Plan Communal de Sauvegarde ?
Le Plan Local de Sauvegarde est un document indispensable pour la ville. Il rassemble les informations nécessaires pour faire face à une situation de crise, informer et protéger la population. Piloté par le Maire, en lien avec les postes de commandements de la Police nationale, des secours et de la Préfecture, ce plan permet d’assurer par exemple l’hébergement, la mise en sécurité, la mise à disposition de nourriture et d’eau potable pour les populations touchées. La ville fournit à tous ceux qui vivent et travaillent à Coudekerque-Branche deux documents de référence en la matière : le Plan Communal de Sauvegarde et le DICRIM (Dossier d’Information Communal sur les Risques Majeurs).

Publié le: 18 juin, 2019Categories: DiversVues: 297

Partagez cet article sur vos plateformes préférées