La politique menée par la municipalité a très souvent un coup d’avance. Vous le savez, depuis plusieurs années, la ville mène une lutte contre les marchands de sommeil avec tous les outils possibles (le permis de louer par exemple). A la fin du mois de janvier, le ministre de la Justice s’est rendu à Coudekerque-Branche pour la signature d’un bail inédit.

C’est une première en France. C’est pour cette raison que Coudekerque-Branche a reçu la visite du Ministre de la Justice. M. Le Maire explique :

“Notre ville n’est pas la plus touchée par ce fléau et c’est grâce à ce genre d’actions que nous ne le deviendrons pas.”

Le 23 janvier, Éric Dupond-Moretti s’est rendu à Coudekerque-Branche pour illustrer un nouveau moyen d’action contre les marchands de sommeil : la confiscation de leurs immeubles, pour les remettre en location dans des conditions dignes.

En juin 2020, le tribunal avait condamné un marchand de sommeil qui louait depuis plusieurs années des logements insalubres à prix fort à une population défavorisée. En plus de la condamnation à une peine de prison, le tribunal avait prononcé la confiscation de l’immeuble. Ce dernier (situé rue Ferrer) a été confié à l’organisme Habitat et Humanisme pour le remettre aux normes.

Les habitants sont également accompagnés pour retrouver confiance et autonomie dans leur logement.

 

 

Publié le: 25 janvier, 2023Categories: A la uneVues: 83

Partagez cet article sur vos plateformes préférées