A la une

Malgré la hausse de l’énergie, la ville maintient, pour votre sécurité, l’éclairage la nuit !

Près de 3 000 points lumineux assurent l’éclairage de Coudekerque-Branche, répondant à des enjeux de sécurité et de tranquillité publique. Alors que beaucoup de villes en France programment des coupures d’éclairage en coeur de nuit, la municipalité a décidé de maintenir tous ses points lumineux mais d’en réduire la luminosité.

Point sur les travaux d’éclairage
Les rues des Arts et Blanqui ont bénéficié de travaux d’éclairage public. Prochains chantiers programmés par la municipalité : rue des Peupliers, rue du Muguet et la route de Furnes.

 

 

2023-12-04T13:40:04+01:0024 novembre, 2023|Catégories : A la une, Services|

Melvyn Huellic, 17 ans, nettoie et active la mémoire sur les tombes délaissées

Faire revivre un temps les souvenirs des personnes disparues, c’est l’objectif que s’est fixé Melvyn Huellic durant ces vacances de Toussaint. Ce jeune Coudekerquois a donné 55 heures de son temps à l’entretien du cimetière communal et des tombes d’anciens combattants.

M. le Maire, David Bailleul explique :

« Cette initiative portée par la municipalité permet aux jeunes de la ville qui ne souhaitent pas faire leurs 55 heures de bénévolats auprès d’associations en échange du co financement du permis de conduire ( le passeport liberté: qui permet à plus de 80 jeunes coudekerquois chaque année de bénéficier d’un financement du permis) d’avoir une autre possibilité hautement SYMBOLIQUE. Nous sommes les premiers dans l’arrondissement de Dunkerque à avoir expérimenté ce chemin. Lors du vote de la délibération en septembre, je n’étais pas certain d’avoir des volontaires et… au contraire on en a déjà 4 !!!!!!!! dont le 1er Melvyn. Je suis très fier de vous les jeunes. »

Se courber entre les tombes pour arracher les mauvaises herbes. Gratter la mousse incrustée dans les pierres. Biner, balayer, ratisser, les allées du cimetière. « Je me suis dit que c’était parfait pour moi. » La mission n’a pas été acceptée par un passionné de jardinage, mais par Melvyn Huellic, 17 ans.

Une tâche qu’il a choisi d’effectuer durant ses vacances dans le cadre du Passeport liberté proposé par la ville depuis une dizaine d’années. Le contrat astreint à 55 heures de bénévolat pour un financement partiel du permis de conduire (lire ci-dessous).

« Contrepartie ou non, ce que je voulais initialement, c’était travailler, partage le jeune Coudekerquois, engagé pour deux semaines sur le cimetière de la commune. C’est une belle opportunité, je ne voulais pas rester sans rien faire. Je trouve que le travail est important, essentiel, spirituellement. Ça permet de prendre du temps pour les autres mais aussi pour soi-même. Quand je suis sur la tombe d’une personne défunte, c’est reposant, je sors du bruit, des tracas. Je ne réfléchis pas trop, je fais juste mon travail. »

Symbolique

Premier candidat à l’entretien des tombes et monuments gérés par les deux associations d’anciens combattants coudekerquoises, Melvyn « a vraiment compris le sens de la mission, la symbolique, on est ravi de son attitude », s’épate Dominique Decambron, conseiller municipal délégué aux commémorations patriotiques et à la réserve civile. Démonstration devant des concessions abandonnées en passe d’être reprises ou peu visitées : « C’est un hommage à des gens oubliés depuis plusieurs décennies. Je me dis qu’une personne décédée en 1945, a probablement ses enfants décédés aussi. Alors, pendant cinq-dix minutes, le temps du nettoyage, je me souviens d’eux, ils devaient avoir une histoire. »

Anthony Marteel, responsable des espaces verts, du fleurissement et du cimetière de la ville, le mobilise aussi sur les sépultures d’anciens combattants. « C’est la moindre des choses de s’en occuper, réagit Melvyn. Il y a beaucoup de tombes de soldats de la Première Guerre mondiale, beaucoup de jeunes, de 18-21 ans, toute une génération coudekerquoise qui a été sacrifiée. J’ai beaucoup de respect pour les militaires, le combat qu’ils ont mené et mènent encore. Je suis touché par ça, surtout dans une période de bouleversements comme on est en train de vivre, c’est important d’avoir une mémoire pour ceux qui se sont battus pour un idéal. »

S’il a « conscience que l’importance qu[’il] donne à tout ça est minoritaire » parmi son entourage, le Coudekerquois encourage ses camarades du même âge à endosser la mission. « Les gens sont à la fois curieux et satisfaits de me voir nettoyer. On dit que les jeunes ne font rien, mais… Quand on félicite mon travail, c’est toujours agréable. »

Un entretien sans fin

Les jeunes seront les bienvenus toute l’année pour assurer la propreté du cimetière. « Une fois toutes les zones terminées, on peut recommencer, assure Anthony Marteel. La nature revient, et on n’utilise aucun produit phytosanitaire. Il y a donc toujours du travail. » Et il n’y a pas que les mauvaises herbes à exterminer. À l’aide d’une pince perroquet, Melvyn doit parfois extraire des ronces, de grosses racines, ou tirer avec force sur du lierre bien installé.

L’entretien se concentre sur les allées et les espaces entre les rangées de tombes, à l’arrière de la stèle. Trois agents communaux sont mobilisés toute l’année sur le cimetière, entre la taille, la tonte, les plantations, l’arrosage, et surtout le désherbage.

Et en échange : 500 euros

Lancé en 2011, le Passeport liberté est un dispositif impliquant quatre parties : un jeune habitant, une association de la ville, la mairie coudekerquoise et une auto-école. « Pour 55 heures de bénévolat, 500 € sont directement versés à l’auto-école. Ce qui permet en général de passer le code », détaille Perrine Flandrin, responsable du service enfance, jeunesse.

 

Article de la voix du nord du 1er novembre 2023

2023-11-01T11:56:40+01:001 novembre, 2023|Catégories : A la une, Services|

Sondage : 86 % des Coudekerquois recommandent leur ville !

Coudekerque-Branche, avec l’aide de Mon Avis Citoyen, a réalisé un sondage auprès de 2 600 Coudekerquois. L’objectif : mieux connaître le regard des habitants sur les politiques menées par l’équipe municipale, pour ainsi adapter la décision au plus près de leurs préoccupations.

Coudekerque, parmi le 1 % des communes les mieux notées en France !

« Les taux de satisfaction de l’information et de recommandation sont excellents. Les habitants sont ravis de l’action municipale et de leur mairie qu’ils estiment dynamique et à l’écoute. La verdure, les espaces verts et les fleurs dans la ville rendent le cadre de vie agréable, de même que les activités et animations proposées tant aux jeunes qu’aux séniors. Par ailleurs, les habitants se sentent en sécurité. »

Mon Avis Citoyen

 

QUALITÉ DE VIE
Ils sont satisfaits :
70 % des espaces verts
79 % du coût de la vie dans la commune
44 % en matière de propreté de la ville (+ 12 % par rapport au précédent mandat)
56 % des aménagements réalisés durant ce mandat

GESTION PUBLIQUE
Ils sont satisfaits :
80 % de la municipalité (moyenne nationale : 33 %)
67 % de la gestion de la municipalité (impôts locaux, dépenses publiques, tarifs…)

SERVICES À LA POPULATION
Ils sont satisfaits :
78 % de l’offre événementielle et de loisirs
60 % de la politique municipale en direction des enfants

COMMERCES ET EMPLOI
Ils sont satisfaits :
65 % de la politique économique de la ville
74 % de la présence et la diversité des commerces

SOCIAL ET SOLIDARITÉ
Ils sont satisfaits :
64 % de la politique municipale en direction des séniors
53 % du maintien de la cohésion sociale

MOBILITÉ, SÉCURITÉ ET PRÉVENTION
57% des Coudekerquois se sentent en sécurité (moyenne nationale : 34 %)
Ils sont satisfaits :
126 caméras entraînent un vif sentiment de sécurité et de tranquillité publique
34 % de l’offre de transports (moyenne nationale : 25 %)
60 % de la politique pour favoriser le vélo

 

Mon Avis Citoyen au service de l’intérêt général
Mon Avis Citoyen est une plateforme numérique gratuite qui donne la parole à tous, y compris à ceux qui s’expriment rarement (la majorité silencieuse). Les citoyens sont invités à poster leur avis sur leur lieu de vie, par le biais d’un dialogue ouvert, transparent et respectueux. Les résultats permettent de mieux comprendre les habitants et ainsi de co-construire les politiques locales.

2023-10-24T11:31:19+02:0024 octobre, 2023|Catégories : A la une, Divers|

Une maison médicale très moderne par nos deux nouveaux dentistes

La municipalité a racheté l’ancien cabinet de radiologie privé pour éviter qu’une banque supplémentaire ne s’y installe, et ainsi, garder une dimension médicale à ce lieu. Le local a été revendu à deux jeunes dentistes, qui vont développer le site en s’ouvrant à d’autres professionnels de santé.

Myriam Breard et Karim Benayed ont accueilli leurs premiers patients le 18 septembre dernier. Ils ont travaillé ensemble durant 6 ans avant de lancer leur cabinet dentaire – un projet qui manquait tant à Coudekerque-Branche. En effet, Myriam et Karim ont repéré ce local disponible en plein cœur de ville et ont saisi l’opportunité – situé dans un quartier vivant, dynamique et bien desservi (transports en commun, modes doux et voiture). Le cabinet dentaire se divise en deux parties : une première structure dédiée aux soins dentaires avec un bloc de chirurgie et trois fauteuils dentaires, et une deuxième structure dédiée à la mise à disposition de cellules médicales (travaux en cours de finalisation).

Cette dernière pourra accueillir à terme quatre cellules médicales et paramédicales, une salle d’attente et un espace d’attente privé. Vous êtes professionnel de santé et êtes intéressé par un local ? N’hésitez pas à venir sur place pour rencontrer Karim et Myriam et visiter les lieux.

Karim est spécialisé dans l’implantologie et Myriam dans la dentisterie esthétique (facettes dentaires, blanchiment, etc.).

Renseignements : Cabinet dentaire du centre-ville
118 boulevard Jean Jaurès au 03 92 25 12 92
Prise de rendez-vous par téléphone ou sur Doctolib
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h, sauf le mercredi fermeture à 12h

 

2023-10-23T15:31:03+02:0023 octobre, 2023|Catégories : A la une, Santé|

Pour Noël, consommez local, pensez à l’office d’initiatives

A Coudekerque-Branche, on favorise la consommation « Dans ma zone », auprès des commerces locaux.

Pour vos achats de Noël, ayez le réflexe d’acheter dans les commerces coudekerquois. Mais visitez aussi l’office communal d’initiatives, face à la mairie. Des créateurs locaux sont accueillis en vitrine, avec des produits de qualité à tous les prix (liste 2023 des exposants ci-dessous).

Notez aussi à votre agenda que le marché de Noël se déroulera du 15 au 17 décembre 2023, à l’espace Jean-Vilar.

  • Jusqu’au au 31 Octobre : AS Custom Guitar -Création de guitares
  • Du 2 au 10 novembre : Pipo 2023 – Aquarelles
  • Du 3 au 17 novembre : Ptitdoigdefee – créations fait main
  • Du 13 au 24 novembre : Création Em-Manuelle
  • Du 20 novembre au 1er décembre : Aux doigts d’or - Déco couture
  • Du 27 novembre au 2 janvier : Création Marilyne – Mugs, Porte clés
  • Du 4 au 15 décembre : Les pierres de Dragon – Articles à base de pierres naturelles
  • Du 15 Décembre au 5 Janvier : Astramelle - Bijoux en pierres naturelles

 

 

2023-10-19T11:42:12+02:0018 octobre, 2023|Catégories : A la une, Divers|

Ateliers d’auto-défense pour les femmes

La ville, en partenariat avec les associations CIDDF et Contrepoing, organise des ateliers d’auto-défense, salle Vanuxem.

Comment les femmes peuvent-elles se défendre face aux violences ?

Il n’est pas obligatoire d’être experte en arts martiaux. L’objectif de ces ateliers est de donner les moyens d’agir pour riposter et se défendre émotionnellement, physiquement (avec des techniques accessibles à toutes), mentalement (entrainer son cerveau à réagir), et par la parole (pour stopper les violences physiques).

Ces stages gratuits s’adressent à toutes les femmes, victimes ou non de violences.

Ils se dérouleront au dojo de la salle Vanuxem de 9h30 à 13h00 :

  • Le mardi 17 octobre 2023
  • Le mardi 7 novembre 2023
  • Le mardi 14 novembre 2023

Renseignement et inscription : 03.28.59.29.30

La ville de Coudekerque s’était déjà emparée de ce sujet en début d’année, avec des stages de self défense, qui avaient attiré une centaine de personnes autour de Franck Ropers (en photo).

 

2023-10-11T09:14:13+02:0011 octobre, 2023|Catégories : A la une, Divers|

Allure folle : Coudekerque entre dans la danse

Coudekerque-Branche, et notamment l’Ecole municipale de danse, s’inscrit pour la première fois dans la démarche du festival de danse « Allure-Folle », qui veut faire jaillir la danse sous toutes ses formes aux quatre coins de l’agglomération.

Dans notre ville, un programme initiations dansées est ainsi proposé les 18, 20 et 21 octobre 2023 dans plusieurs disciplines de danse (classique, contemporain, Modern Jazz). Les associations de Coudekerque figurent également au programme.

  • Lundi 16 octobre (18h-19h30), école Courtois : danse country (tout public à partir de 10 ans) – réservation : 07 78 81 24 13
  • Mercredi 18 octobre (17h-18h30), Maître de Poste : danse classique avec l’EMMD (9-12 ans) – réservation : 03 28 29 25 17
  • Mercredi 18 octobre (18h30 – 20h), Maitre de Poste : danse classique avec l’EMMD (ados-adultes) – réservation : 03 28 29 25 17
  • Mercredi 18 octobre (18h-19h), salle de remise en forme : danse orientale et bollywood avec Shimmy shaker (ados-adultes) – réservation : 06 64 98 26 40
  • Jeudi 19 octobre (18h-20h), école Courtois : danse country (tout public à partir de 10 ans) – réservation : 07 78 81 24 13
  • Vendredi 20 octobre (18h30-20h), Maitre de Poste : danse contemporaine avec l’EMMD (Ados-adultes) : 03 28 29 25 17
  • Samedi 21 octobre (10h-11h), Maître de Poste, Modern Jazz avec l’EMMD (9-12 ans) – réservation : 03 28 29 25 17
  • Samedi 21 octobre (11h-12h), Maître de Poste, Modern Jazz avec l’EMMD (ados-adultes) – réservation : 03 28 29 25 17

Des clips seront tournés pour l’occasion, en lien avec le générique du festival.

Alors n’hésitez plus, et entrez dans la danse !

 

 

2023-10-10T11:00:00+02:008 octobre, 2023|Catégories : A la une, Culture|

Chasse aux trésors des monstres d’Halloween

Préparez votre déguisement le plus monstrueux et terrifiant ! Cette année, la ferme Vernaelde vous promet une édition des plus terrifiantes…

Affrontez vos peurs face à une horde de monstres !

Les enfants de 4 à 12 ans (accompagnés de leurs parents) sont invités à résoudre des énigmes et à traverser le labyrinthe maudit tout en évitant les monstres venus tout droit de l’enfer… Rendez-vous les 20 et 21 octobre 2023 à 18h30.

Inscriptions obligatoires à la ferme Vernaelde
Rendez-vous à la ferme Vernaelde du 9 au 18 octobre 2023 de 9h à 12h et de 14h à 17h pour les inscriptions.

Tarifs :

  • Pour les Coudekerquois : 1€ (sur présentation d’un justificatif de domicile)
  • Pour les extérieurs : 5€

Renseignements :
165 rue du Boernhol ou au 03 28 24 15 41

 

2023-10-05T16:48:18+02:005 octobre, 2023|Catégories : A la une, Divers|

Modernisation du réseau SIVU

Afin d’améliorer la qualité du service, le SIVU procède à un renouvellement du matériel dans les têtes de réseaux.

Une coupure du service de télévision de 45 minutes, durant une nuit (après minuit), sera nécessaire pour effectuer la migration. Ceci ne concerne que les habitants des villes de Saint-Pol-sur-Mer, Coudekerque-Branche, Fort-Mardyck et Cappelle-la-Grande qui utilisent la télé SIVU.

Cette intervention se fera selon le planning suivant :

  • Saint-Pol-sur-Mer : à partir du 18 septembre 2023
  • Coudekerque-Branche : à partir du 16 octobre 2023
  • Fort-Mardyck : à partir du 20 novembre 2023
  • Cappelle-la-Grande : à partir du 27 novembre 2023

Les habitants souhaitant obtenir des informations complémentaires peuvent joindre la hotline au 0805 53 13 13 (appel gratuit).

CONTACT : sivu@sivu-fibre.com

 

2023-09-01T11:24:08+02:001 octobre, 2023|Catégories : A la une, Divers|
Aller au contenu principal
Aller en haut