Environnement

La pluie n’a pas arrêté Coudekerque-pêche !

La ville et Coudekerque-pêche ont procédé début février au rempoissonnement du parc du Fort Louis.

740 kg de poissons déversés

Pendant quelques semaines, il sera interdit de pêcher pour laisser les poissons grandir. Ensuite, seule la pêche sportive sera utilisée, dit « no kill », où l’on relâche le poisson après sa prise.

2024-02-23T10:02:20+01:0023 février, 2024|Catégories : Environnement, Sport|

Accompagner les transitions : un enjeu et des investissements souvent peu visibles mais très importants

Pour l’équipe municipale, l’enjeu est clair et même renforcé depuis la crise de l’énergie. Il faut agir de manière globale pour atténuer en ville les effets du réchauffement climatique et ses conséquences.

En deux ans, les factures de gaz et d’électricité de la commune ont augmenté de près de 3 millions d’euros : il faut agir. Il n’y a d’autre voie que de s’adapter au changement, souvent par des mesures peu visibles du grand public mais essentielles pour la qualité de vie de tous.

Trois grands axes ont été définis pour surmonter ce défi, à la fois aujourd’hui et demain.

  • La sobriété : c’est-à-dire consommer moins (au même titre que les particuliers, les entreprises ou les autres communes, toutes concernées)
  • L’efficacité : c’est-à-dire consommer mieux, chaque fois que cela est possible. Les exemples dans tous les quartiers ne manquent pas : les 12 écoles qui ont bénéficié du changement de fenêtres, de confort thermique, les investissements sur des calorifugeages dans des bâtiments anciens énergivores, des peintures intelligentes qui permettent de gagner 4 degrés l’hiver et de bénéficier de 4 degrés de moins l’été, la modernisation au fur et à mesure de nos chaufferies avec près de 2 millions d’euros fléchés en trois ans, les isolations de toitures…
  • Recourir à l’énergie la plus décarbonée et la plus renouvelable possible en mettant en place des solutions nouvelles pour réduire les gaz à effet de serre (-22 % déjà de réduction des effets de serre entre 2019 et 2022).

Ces solutions, c’est insérer des clauses vertes dans les achats publics, être la 1ère ville à avoir supprimé le plastique dans les crèches, la restauration scolaire bio et locale bien avant que la loi ne l’oblige. C’est aussi avoir le courage de revoir complètement le système de chauffage de la future piscine (dans toutes les communes c’est le bâtiment le plus énergivore) et lancer en même temps que le chantier de construction un réseau de chaleur urbain qui permettra de récupérer la chaleur sous le grand parking derrière la mairie pour la réinjecter dans le circuit de chauffage de l’eau des bassins.

C’est ouvrir cette année la maison de Mario, un lieu des transitions pour accompagner les concitoyens à ces changements et tout faire pour éviter qu’ils soient les victimes de ces hausses continues de l’énergie (comme cette nouvelle augmentation de l’électricité au 1er février de près de 10 %).

Ce sont des sujets complexes et des investissements souvent moins visibles qu’une nouvelle aire de jeux, un square rénové ou une place refaite à neuf comme nous avons l’habitude, mais qui sont aujourd’hui nécessaires et qui nous donneront raison dans quelques années.

 

2024-01-25T13:54:07+01:0025 janvier, 2024|Catégories : Divers, Environnement|

Récrés en herbe : bien plus que des cours végétalisées

En 2023, la municipalité s’est engagée à végétaliser au moins une cour d’école par an, en lien avec les élèves et les équipes éducatives.

Le réaménagement de ces espaces extérieurs vise à lutter contre les îlots de chaleur, permet une meilleure diversité d’usages par les filles et les garçons, et facilite les projets de classe dehors au retour des beaux jours.

Ces cours végétalisées ont d’autres vertus : éveil sur le monde qui nous entoure, renforcement de l’imagination et du jeu libre, apaisement du climat scolaire, etc.

 

2024-01-24T16:47:19+01:0024 janvier, 2024|Catégories : Environnement, Services|

Permanences compostage 2024

Vous souhaitez en savoir plus sur le compostage et obtenir un composteur gratuitement ? Participez aux permanences de la ferme Vernaelde qui auront lieu les 6 mars, 3 avril, 15 mai, 5 juin, 3 juillet et le 4 septembre 2024 de 9h30 à 11h30.

Inscription nécessaire
Places limitées (10 personnes)

Télécharger la documentation (format PDF)

Renseignements et inscriptions
03 28 24 15 41

2024-01-18T16:46:11+01:0018 janvier, 2024|Catégories : Environnement|

Ramassage des gros cartons par la CUD

Lundi 8 janvier 2024, la CUD organise dans ses communes un ramassage exceptionnel de cartons volumineux.

Pour Coudekerque, cette collecte aura lieu le lundi 8 janvier 2024.

Pour en profiter, c’est tout simple : je rassemble les cartons en vrac dans l’un de mes bacs et je le sors la veille au soir du jour de collecte.

Le ramassage sera effectué le matin.

 

2024-01-02T11:39:15+01:002 janvier, 2024|Catégories : Environnement, Services|

Petit Steendam : la ville n’a pas abattu d’arbres

C’est une fake news à laquelle il faut tordre le cou : la Ville n’a pas abattu d’arbres. Des arbres ont été supprimés à l’arrière de la salle de sports Brossolette, en contrebas de la rocade.

Mais cette opération, a été menée à la demande de RTE (Réseau et Transport d’Electricité), qui a tout fauché, pour la sûreté des lignes à haute tension qui surplombent ce passage.

Sans aucune concertation, la Ville a été mise devant le fait accompli, et a entamé une démarche juridique.

 

 

2023-10-24T15:36:39+02:0024 octobre, 2023|Catégories : Divers, Environnement|

Plantations peu gourmandes en eau : avoir eu raison très tôt

Au moment où les nappes phréatiques sont basses et où de nombreux départements connaissent des restrictions d’eau, la ville de Coudekerque-Branche a opté pour des plantes robustes, adaptées aux sécheresses estivales pour ses massifs.

Oliviers, lavandes, orpins, bougainvilliers et bien sûr cordylines et les fameux palmiers sont des plantes succulentes et xérophiles qui résistent à la chaleur et sont peu assoiffées – et qui offrent un époustouflant foisonnement végétal.

Toujours un temps d’avance !

 

 

2023-09-25T14:52:52+02:0025 septembre, 2023|Catégories : Environnement|

Coudekerque-Branche est la 1ère ville de l’agglomération dunkerquoise en termes de couverture arborée

Ville nature par excellence, avec une couverture arborée qui représente 21 % de notre territoire (Dunkerque 14 % et Grande-Synthe 15 %), Coudekerque-Branche est la ville la plus verte du Dunkerquois.

14 récompenses (voire plus) obtenues en 14 ans

La richesse en espaces verts, parcs et jardins de notre commune, entraînant ainsi une qualité de vie pour ses habitants, est désormais la marque de fabrique de Coudekerque-Branche. Tous les habitants ont un espace vert, square ou jardin à moins de 150 mètres de chez eux, tandis que la moyenne nationale est de 750 mètres.

La municipalité souhaite aller plus loin et développer sa stratégie de Ville Nature en prévoyant la création de zones fraîcheurs (les spécialistes l’indiquent, les périodes de canicule et de sécheresse seront de plus en plus fréquentes sur notre territoire), qui seront toutes à 10 minutes à pied de chaque habitation. Il est également prévu d’améliorer et de créer de nouveaux squares et jardins dans les deux années à venir.

En ce sens, l’école Pagnol se dote désormais de la première cour végétalisée de la ville avec îlot de fraîcheur – un dispositif qui sera décliné dans les 5 quartiers.

Ville Nature mais pas que !
Coudekerque-Branche est classée numéro 1 en France dans sa catégorie des villes marchables, a obtenu 3 fleurs en 10 ans (du jamais vu dans l’arrondissement), a été désignée 4ème destination touristique « Loisirs en plein-air dans les Hauts-de-France ».

 

2023-09-25T11:20:22+02:0025 septembre, 2023|Catégories : Divers, Environnement|
Aller au contenu principal
Aller en haut