Edito

Coudekerque-Branche, 2ème ville la plus sûre de la région : c’est tout sauf le fruit du hasard !

Coudekerque-Branche est la 2ème ville la plus sûre de toute la région selon le classement publié par La Voix du Nord, se basant sur les données chiffrées du ministère de l’Intérieur.

Ce très bon résultat pour la tranquillité publique de notre ville n’est pas le fruit du hasard.

“Quand nous avons créé la police municipale en baissant les indemnités des élus, j’ai entendu que c’était « démagogique, que ça ne servait à rien ».”

Également quand nous avons été parmi les premiers du département à déployer les caméras en ville (qui aujourd’hui se comptent au nombre de 140).

“Le temps d’avance nous l’avons eu aussi lorsque nous avons développé le seul poste mobile de police municipale au nord de Paris, aujourd’hui plus d’une dizaine de communes s’inspirent de l’exemple coudekerquois.”

Ajoutons à cela une très grosse communauté de voisins vigilants très impliqués que je me permets de remercier à travers ces lignes.

Et bien, il semblerait que ça fonctionne ! En effet, notre volontarisme à la création d’un pôle médiation, ainsi qu’un travail quotidien en termes d’action-réaction à chacune des interpellations de nos concitoyens, démontrent l’efficacité de l‘écosystème de tranquillité publique que nous avons mis en place et qui aujourd’hui, nous permet de faire partie des villes les plus sûres de tous les Hauts-de-France.

“Coudekerque est apaisée, tranquille tout en étant très innovante : mesurons la chance d’y vivre au quotidien !”

Cela passe aussi par des constructions de logements nouveaux et des réhabilitations anciennes mais toujours de façon raisonnée, afin d’éviter des phénomènes de concentration trop importants.

Enfin, le gros travail effectué dans la lutte contre les marchands de sommeil (souvenons-nous de la confiscation de l’immeuble dans le Vieux-Coudekerque il y a quelques mois) est lui aussi un élément non négligeable de notre politique en termes de tranquillité publique.

L’un de mes principaux devoirs en tant que Maire est bien évidemment de protéger ma population et je m’y attelle chaque jour.

 

 

2024-04-30T08:52:54+02:0030 avril, 2024|Catégories : Edito|

La branche : c’est tout naturel !

Depuis plusieurs années, nous verdissons et colorons Coudekerque : l’aménagement urbain et la nature en ville font partie de nos priorités. Et le résultat est au rendez-vous : Coudekerque est la ville la plus arborée de l’agglomération et la ville-nature par excellence.

Nous optimisons nos espaces verts – tous les habitants habitent à 150 mètres maximum d’un espace vert, square ou jardin public, alors qu’en moyenne en France c’est à 750 mètres ! – et grâce aux nouveaux aménagements, nous allons offrir des bulles de respiration dans toute la ville.
En effet, l’urgence climatique et ses transitions sont des réalités et nous devons déjà apporter des réponses locales !

“Cadre de vie sain, biodiversité en ville, constructions durables, mobilités douces, sobriété énergétique et alimentation sûre sont déjà des aspects de la vie quotidienne à Coudekerque-Branche, depuis plusieurs années.”

Et à l’heure, en ce mois d’avril, de l’épineuse question du vote du budget communal, nous allons jongler avec les priorités afin de continuer à améliorer votre quotidien.

“Malgré l’inflation qui grève les budgets de fonctionnement des villes, à Coudekerque, nous nous donnons les moyens de conduire les transitions car elles sont essentielles pour protéger les habitants et continuer à mieux vivre demain.”

Cela passe par l’intensification du programme de désimperméabilisation des sols, ou encore la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel de création d’îlots de verdure et de fraîcheur, de réalisations supplémentaires de cours de récréation végétalisées, d’investissements sur la rénovation énergétique du patrimoine communal (4 millions d’euros en 2024 !) mais aussi par des exercices de sensibilisation aux pratiques et bons comportements à adopter.

D’ailleurs, afin que chacun puisse être accompagné dans les actions à mener à court et long termes pour atténuer les impacts des transitions et du dérèglement climatique, un bâtiment communal libéré va accueillir « La maison de Mario, le lieu des transitions », pour permettre à tous d’avoir des réponses concrètes à ces sujets qui sont de plus en plus présents dans nos vies.

“Le rôle de l’élu est plus complexe que jamais, car pour l’environnement et la lutte contre la fièvre climatique, il nous faut prendre des décisions dont les résultats ne se verront que dans de nombreuses années et qui sont souvent peu plébiscitées aujourd’hui.”

Or, le fait d’avoir lancé ces chantiers d’envergure de « ville au naturel », il y a plusieurs années, avec un temps d’avance, permet d’avoir déjà creusé le sillon de la ville nature et d’avoir votre confiance – car les résultats sont là !

 

2024-03-25T14:17:10+01:0025 mars, 2024|Catégories : Edito|

Elles font bouger la ville !

La date du 8 mars, reconnue comme la journée internationale des droits des femmes, est chaque année mise en valeur à Coudekerque-Branche depuis que j’ai la chance d’en être le maire.

Une journée qui devrait se tenir 365 jours par an (et même 366 cette année) car agir pour les droits des femmes, c’est d’abord agir pour qu’il n’y ait pas de différences. C’est agir pour l’égalité !

“C’est aussi l’occasion de saluer les accomplissements des Coudekerquoises de tous les horizons (économiques, associatifs, sportifs et bien d’autres) et de tous quartiers de notre commune.”

N’oublions pas, par exemple, que si notre ville a pu subvenir aux besoins de ses habitants pendant la 1ère Guerre mondiale, alors que nombre d’hommes étaient au front, c’est grâce au travail des ouvrières qui ont continué de faire fonctionner les usines locales, notamment les filatures.

D’ailleurs, symbole des villes des Flandres : le géant est à Coudekerque-Branche une géante. Joséphine La Peule, surnom donné aux employées des filatures très présentes à l’époque.

Preuve d’un engagement sans faille depuis 2008 : notre commune a été la 1ère ville du littoral à ériger une stèle en l’honneur d’une figure du féminisme, Simone Veil, à dénommer des rues en l’honneur de Coudekerquoises célèbres mais aussi, en plus des symboles, d’apporter un soutien concret en valorisant leurs actions comme dans ce magazine.

“Si la couverture représente les élues du conseil municipal, c’est avant tout parce que celles-ci permettent de conjuguer Coudekerque-Branche au féminin, au nom de toutes les Coudekerquoises.”

Aussi, en mettant en place par exemple des salons et expositions dédiées aux artistes féminines ou encore en créant des ateliers d’autodéfense à destination du public féminin.

Coudekerque-Branche se conjugue très bien au féminin !

 

2024-02-22T09:47:29+01:0022 février, 2024|Catégories : Edito|

Coudekerque au coeur

J’ai coutume de dire que le mandat de maire est le plus beau et le plus enthousiasmant, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai voulu m’y consacrer à 100 % en refusant d’autres possibilités.

Si je résume mes échanges avec les Coudekerquois du conseil municipal des jeunes et des ados qui m’ont posé en direct leurs nombreuses questions pertinentes durant la belle cérémonie des voeux : ce mandat est aussi peut-être le plus prenant et le plus contraignant, car nous sommes le dernier lien de proximité et de cohésion sociale dans une société toujours plus complexe.

“Les mains dans le cambouis ! Tant demandé et aussi tant écartelé entre les injonctions contradictoires des différentes administrations, par exemple : « Construisez plus de nouveaux logements mais attention, sans consommer de nouveaux terrains ! ».”

Et puis, bien sûr, l’épineuse question des budgets avec une inflation galopante non compensée par les dotations de l’État qui ne suivent pas. Sans oublier une flambée de l’énergie alors que l’on a écarté du bouclier tarifaire les mairies !

“N’omettant pas non plus toujours quelqu’un dans un coin qui vous dira comment CE N’EST PAS POSSIBLE de faire et pourtant… on le FAIT.”

Les exemples récents du lancement du chantier de la piscine ou du démarrage des travaux du grand centre d’imagerie médicale et de médecine nucléaire, permettant ainsi à Coudekerque-Branche d’obtenir des appareils dernier cri comme des IRM ou encore un TEP-scan, sont des preuves tangibles de ce volontarisme qui aboutit à des résultats visibles par tous.

Comme vous le voyez, votre quotidien n’est pas toujours rose… Celui des maires non plus… Et pourtant, plus que jamais, je reste passionné pour ma commune natale parce que j’aime mes Coudekerquois !

 

2024-01-24T15:55:02+01:0024 janvier, 2024|Catégories : Edito|

Les clés pour comprendre 2024 !

Le rythme des investissements restera très élevé en 2024 pour continuer d’améliorer votre quotidien. Quelques grandes actions déjà programmées qui en verront d’autres les rejoindre !

  • Le programme des cours végétalisées dans les écoles va continuer, le chantier piscine va prendre son plein essor.
  • 110 logements sont prévus de sortir de terre, le central park – déjà très engagé – va ouvrir au public tout comme l’oasis urbaine.
  • 9 rues sont programmées en rénovation totale et 2 km de pistes cyclables supplémentaires vont rejoindre les nombreuses déjà
    existantes.
  • Près d’1 million d’euros est prévu pour conforter les équipements sportifs, sans compter la nouvelle piste d’athlétisme prévue pour le
    printemps, et tout autant pour le confort thermique des bâtiments publics et écoles.
  • La maison de la radiologie sera construite à proximité de la clinique ophtalmologique, et le démarrage de chantier de l’extension de la
    clinique de Flandre est aussi au programme.
  • Ville verte par excellence, de nouveaux espaces verts et des squares en ville connaîtront une nouvelle jeunesse comme celui du P’tit Quinquin. De nouvelles aires de jeux et un tout nouveau parcours sportif verront le jour au parc du Fort Louis.

 

2024-01-02T08:39:09+01:002 janvier, 2024|Catégories : Edito|

Le souffle de Noël

Noël approche avec un peu de chaleur dans l’hiver et dans nos coeurs, un peu de lumière dans la grisaille.

C’est la volonté de la Ville qui va multiplier les actions auprès de tous les publics, des enfants aux plus fragiles en passant par les seniors et les familles afin que la magie de Noël opère dans notre commune.

Une solidarité à Noël, mais aussi tous les jours, alliée à de nombreux moments propices au partage et à l’échange avant les fêtes de fin d’année vont apporter, je l’espère, l’esprit de Noël dans le coeur de tous les Coudekerquois car le mois de novembre avec les dégâts provoqués par la tempête Ciaran ou encore la vigilance accrue durant plusieurs semaines à surveiller l’évolution de nos cours d’eau et canaux (qui heureusement n’ont pas débordé) a fatigué les organismes.

“ Une solidarité à Noël, mais aussi tous les jours. ”

Ce souffle de Noël, nous le transmettrons aussi bien par le loto de la solidarité des élus ou les spectacles proposés aux enfants des écoles et des crèches, ou encore par les animations nombreuses et gratuites lors du marché de Noël, mais aussi par la grande comédie musicale, à tarif accessible à tous, le dernier jour des vacances, sans oublier un récital de chants de Noël le 22 décembre pour magnifier l’église du Sacré Coeur rénovée.

Et bien d’autres événements et actions multipliées dans tous les quartiers pour toutes les générations et pour tous les publics avec une nouveauté cette année, un concours pour gagner un puzzle  » made in Coudekerque ». Bien évidemment, nous n’avons pas oublié les commerçants locaux et votre pouvoir d’achat avec le grand jeu du chalet de l’Avent.

“ Vous l’avez compris, c’est donc tout un mois de décembre, chargé en événements, qui vous attend pour qu’ensemble nous cultivions cet esprit si particulier qui existe en cette période de fêtes de fin d’année. ”

Je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes de Noël et de fin d’année, qu’elles vous apportent joie et réconfort.

Prenez soin de vous.

Votre Maire

 

2023-11-23T14:46:31+01:0023 novembre, 2023|Catégories : Edito|

À Coudekerque, nous n’allions pas vous demander d’attendre 10 ans !

Début octobre, c’était l’ouverture des prises de rendez-vous au centre de santé communal, qui est là pour COMPLÉTER l’offre de médecins sur la ville. Très attendu par les habitants, au regard de la file d’attente dès le premier jour (348 futurs patients reçus en quelques heures !).

“Le président de la République sur France 3 a reconnu la pénurie de médecins en France et qu’il faudrait, nous le citons, « 10 ans pour pallier ce manque ».”

À Coudekerque, nous n’allions pas vous demander d’attendre 10 ans ! En effet, nous avons encore de nombreux généralistes en ville (Coudekerque est la seconde ville de l’agglomération en nombre de médecins), et nous souhaitons continuer à aider l’implantation de nouveaux médecins en libéral.

Mais pour soulager nos médecins en ville qui sont submergés par le nombre de patients, nous avons rappelé « LES LÉGENDES ». Ces médecins retraités qui ont soigné plusieurs générations de patients coudekerquois reviennent à temps partiel (n’oublions pas qu’ils sont retraités !) et feront fonctionner notre centre de santé communal du lundi matin au vendredi soir en consultations.

“Ce genre d’initiatives, unique à cette échelle dans l’arrondissement, ne peut être possible qu’à l’échelon local car tout repose sur la réactivité de monter un centre ultra moderne en un temps record, mais ça ne suffit pas si le bâtiment reste vide !”

La proximité permet aussi de tisser une relation de confiance avec des médecins qui ont leur vocation de soigner les gens chevillée au corps. Grand merci à eux d’avoir répondu à notre appel.

 

 

2023-10-23T15:34:52+02:0023 octobre, 2023|Catégories : Edito|

Ouverture du centre de santé communal : l’un des plus beaux engagements que j’ai pu tenir

Dès le 2 octobre 2023, il sera possible de prendre rendez-vous auprès du centre de santé communal qui ouvrira pour les consultations à partir du 16 octobre en lieu et place de l’ancienne perception, rue du Boernhol.

Je sais, ô combien, la santé est l’une des préoccupations majeures des habitants de notre région et de Coudekerque-Branche en particulier.

“C’est pour cela, que nous avons réussi en un temps record à mettre sur pied une maison médicale communale”

Où les médecins salariés sont tous des médecins retraités qui assureront une présence et des consultations sur rendez-vous du lundi matin au vendredi soir.

“J’insiste beaucoup sur la notion des médecins retraités car bien évidemment la priorité de la Ville est de continuer à aider à l’implantation de nouveaux médecins généralistes en ville en libéral.”

Et c’est dans ce but avoué que nous continuons à accompagner au développement de maisons médicales. Bien évidemment, ce centre communal de santé n’a pas pour vocation de concurrencer les médecins généralistes qui sont implantés sur notre ville et qui tous les jours font un travail formidable. Ceux-ci ont un afflux de patients très important au regard du manque de médecins à l’échelle de l’agglomération et du département.

Ce centre est justement là pour compléter l’offre et apporter une bouffée d’oxygène aux médecins en ville que nous espérons toujours plus nombreux, en atteste la bourse d’aide aux étudiants voulant faire des études de médecine, ou encore l’ouverture récente de la maison médicale du boulevard Jean Jaurès à la place de l’ancien cabinet de radiologie.

Notre centre de santé était l’un des objectifs majeurs de la municipalité lors de ce mandat et je peux vous dire que tous les obstacles ont été surmontés les uns après les autres pour obtenir en moins d’un an l’accord de l’Agence Régionale de Santé, les autorisations du Conseil de l’Ordre, le référencement auprès de la Caisse primaire de l’assurance maladie, la transformation en moins d’un trimestre d’un bâtiment complet qui accueille un centre dédié à la consultation ultra-moderne : l’un des plus beaux engagements que j’ai pu tenir et ils sont nombreux pour le bien-être et la santé des mes habitants.

 

2023-09-25T09:45:08+02:0025 septembre, 2023|Catégories : Edito|

Comme une envie de retourner à l’école…

Les écoles sont au centre de toutes les attentions de la ville Les bâtiments souvent anciens et les espaces sont améliorés, chaque année, pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et pour servir à tous les écoliers.

L’école Marcel Pagnol, avec son nouveau préau, son entrée à l’arrière réhabilitée et la disparition peu à peu de sa grande cour bétonnée au profit d’une cour végétalisée, qui deviendra un îlot de fraîcheur et un lieu naturel, va devenir l’exemple à suivre pour réaliser, dans toutes les écoles de la Ville, le même type d’aménagement.

“Vous le savez, très attaché à bâtir l’école de l’avenir, je m’engage à ce que les écoles de la ville bénéficient toutes, dans les 5 ans, d’une cour végétalisée.”

Les autres écoles n’ont pas été oubliées : des travaux lourds à l’école maternelle Desnos, en passant par un jardin zen aux Kakernesches ou encore des fresques sur le mur des écoles Chaplin et Van Gogh, sans oublier les accès améliorés et les travaux de modernisation dans les 17 écoles de la ville.

Aucun quartier n’a été oublié lors de ce chantier de travaux durant les grandes vacances.

L’école est le lieu du savoir et Coudekerque Branche investit beaucoup. Nous sommes, par exemple, précurseurs en termes d’apprentissage des langues étrangères gratuites dès la grande section de maternelle, et nous sommes la seule commune à proposer à toutes les écoles élémentaires du « coding informatique ».

Mais, l’école, c’est aussi le lieu des découvertes. C’est pour cela que les récrés fruitées, les cantines 100 % circuit court fabrication locale et bio à 1€50 sont autant d’exemples pour aider les plus jeunes à mieux s’alimenter. On sait en effet que la santé passe par l’assiette.

“La réussite éducative n’est pas en reste non plus puisque nous avons  mobilisé des moyens nouveaux pour renforcer l’aide aux devoirs gratuite pour tous.”

Ancien élève des écoles et collèges coudekerquois, je peux personnellement mesurer le chemin parcouru au niveau de l’amélioration et de la modernisation de nos établissements scolaires… avec même l’envie de retourner moi aussi à l’école !

Je vous souhaite à tous une bonne rentrée.

 

 

2023-08-28T09:33:03+02:0028 août, 2023|Catégories : Edito|

Une annonce faite à l’échelon national

Vous êtes nombreux à me demander si un rassemblement est prévu devant la mairie ce matin pour soutenir les maires suite à une annonce faite à l’échelon national à la télévision.

C’est une démarche spontanée et non à l’initiative de la mairie…. Je connais votre soutien constant dans mon combat quotidien pour améliorer les choses. L’occasion m’est donnée aussi de témoigner de toute ma solidarité envers mes collègues maires durement touchés en France ( incendies de voiture ce matin, incivisme et l’agression hier et la tentative de brûler la maison et d’autres exactions mais il y a quelques semaines, c’était à Saint Brevins, l’été dernier c’était un maire qui se faisait rouler dessus car il contestait un dépôt sauvage….. et à chaque fois des paroles mais pas d’actes ).

C’est bien de la part de l’Etat de se rendre compte maintenant de l’importance du Maire, échelon local essentiel de la République mais pourquoi alors depuis 20 ans déliter toujours un peu plus son action et son pouvoir de faire par des textes de Loi toujours plus restrictifs jusqu’à la perte d’autonomie financière ?

C’est un peu le même principe que pour les médecins pendant 30 ans l’Etat applique un numerus clausus drastique et ensuite s’étonne que l’on manque de médecins…. c’est pareil avec les maires…. Nous en sommes depuis le début du mandat à 1293 maires démissionnaires du jamais vu !!!!!!!!!!!!

Alors à quand une vraie prise de conscience et une vraie volonté politique à l’échelon du gouvernement de renforcer l’action locale et les moyens d’agir des élus du quotidien et d’arrêter de penser que des actions efficaces ne peuvent venir que si elles sont pensées à Paris et au sommet de l’Etat.

 

2023-07-04T08:35:58+02:003 juillet, 2023|Catégories : Edito|

Titre

Aller au contenu principal
Aller en haut