Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

normes

Lutte contre l’obésité infantile : ayez le réflexe Préval Jeunes

La ville est partenaire du réseau Preval qui a ses locaux au sein de l’EPIS, place de la Convention. Le dispositif Preval jeunes vient en aide aux enfants présentant un excès de poids. Celui-ci complète les autres actions de sensibilisation mises en place par la ville comme les ateliers cuisine pour apprendre aux jeunes à manger équilibré.

« La prévalence de l’obésité dans le Nord est supérieure aux normes nationales : 26 % d’obésité adulte dans le Nord contre 17 % au niveau national », c’est l’état des lieux précisé par Marie Odile Vanhille-Halloo, directrice de l’association de santé Preval. De surcroît, la région Hauts-de-France est reconnue pour être celle où le nombre de jeunes en surpoids est le plus important.

Afin de prévenir le risque d’obésité, le réseau Preval a mis en place des séances de groupes par tranche d’âge, le mercredi matin et après-midi, à destination des enfants de 8 à 15 ans, en excès de poids. L’objectif de ces séances est de sensibiliser les jeunes et leurs parents à la bonne alimentation et aux bienfaits de l’activité physique. Les ateliers sont encadrés par une équipe pluridisciplinaire composée d’une diététicienne, d’une psychologue et d’une éducatrice médico-sportive. Afin de bénéficier de cette aide précieuse gratuite, il suffit de vous rapprocher de votre médecin traitant.

Renseignements :
Place de la Convention – 03 28 66 77 77
Site : https://www.diabete-obesite.fr/
Facebook : reseaupreval

Agir pour les personnes handicapées

La ville de Coudekerque-Branche s’est engagée à rendre accessible l’ensemble des bâtiments communaux à tous. Pour ce faire, elle a élaboré un Agenda d’Accessibilité Programmée pour se mettre en conformité, que vous pouvez retrouver sur le site internet de la commune.

Et aussi…

  • 10 squares réaménagés et rendus accessibles.
  • Installation au parc du Fort Louis (unique sur le littoral) d’une aire de jeux pour enfants à mobilité réduite et en fauteuil.
  • 1 million d’euros sur 9 ans dédié à la mise en accessibilité de tous les bâtiments communaux en ville.
  • Poursuite de la mise aux normes des installations ouvertes.
  • Subventions et soutien à la création de sections handisports dans les clubs sportifs de la ville (12 sections handisport ont été créées).
  • Création au manège équestre communal de la section handi équitation (une première dans l’agglomération).
  • Création d’une classe d’inclusion (accueil à l’école Queneau des enfants de l’institut d’éducation motrice Jacques Collache).
  • Partenariat avec l’Institut d’Education Motrice Jacques Collache.
  • 15 enfants handicapés accueillis en moyenne dans nos centres aérés.
  • Intégration dans tous les nouveaux projets de logements communaux d’un pourcentage d’habitations permettant l’accueil de personnes à mobilité réduite.
Aller au contenu principal
Aller en haut