Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

ville

Déploiement des bornes de recharge électrique

2 nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques

Chose promise, chose due, Monsieur le Maire continue d’aider au développement de l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Déjà présentes sur le parking du Aldi (route de Bergues), deux bornes supplémentaires ont été installées au niveau de la rue des Forts, à l’intersection avec le magasin Cora.

Les nouveaux aménagements du cimetière

Les récents aménagements du cimetière communal ont été mis à l’honneur au niveau national au travers du magazine des Maires de France. Cette prestigieuse revue a été séduite par la qualité de l’extension, mais aussi par la volonté de Monsieur le Maire de sécuriser le lieu en ajoutant des caméras de surveillance.

Cet équipement vise à lutter contre les vols de fleurs et de plaques déposées sur les concessions. Les deux caméras de surveillance, dont une à 360°, surplombent les 2 hectares du cimetière. Une des caméras est mobile, ce qui la rend imprévisible.

À noter que la ville a présenté ce dispositif de sécurité au trophée territorial du funéraire. Monsieur le maire doit recevoir cette distinction début novembre à Paris.

Travaux rues des Arts et Blanqui

En 2022, ce sont 6 rues qui ont bénéficié de travaux de rénovation et de l’implantation de nouveaux candélabres pour assurer la tranquillité publique d’une part et une circulation plus apaisée de l’autre.

La rénovation de la rue des Arts et de la rue Blanqui (entre la rue Pasteur et la rue des Arts dans cette première phase) est très attendue.

Les travaux vont démarrer dès le 7 novembre, selon le planning ci-dessous :

  • 7 novembre – 2 décembre : assainissement rue des Arts
  • 16 janvier – 24 février : eau potable et assainissement rue Blanqui + eau potable rue des Arts
  • Mars – avril : voirie (chaussée et trottoirs) et éclairage rues des Arts et Blanqui

Comme il le fait à chaque fois pour les projets majeurs, le maire a réuni les habitants. Les riverains de la rue Blanqui ont ainsi été concertés sur le stationnement dans la rue et ont décidé qu’il serait côté impair, en conservant le double sens de circulation (capital pour la rapidité d’intervention des pompiers). La présence du Centre de secours rue des Arts est d’ailleurs un enjeu majeur et évidemment, la rue restera en permanence accessible aux véhicules de secours.

Les commerces, à la fois ceux près de la mairie (La Cuis’in, Bella Dona, Anis coiffure et Ambiance Cuisine) que celui au milieu de la rue (le centre d’optique et d’audition Ecouter Voir) resteront eux aussi accessibles pendant les travaux.

Pendant le chantier, des déviations seront mises en place pour permettre de laisser l’accès libre à la place du Bicentenaire notamment (via la rue Jean Bart). Concernant la ligne de bus C5, l’arrêt République sera parfois inaccessible dans le sens Vieux Coudekerque vers Sainte-Germaine et les usagers devront rejoindre l’arrêt Blanqui.

À noter que ces travaux vont englober également l’arrière de la mairie et que la ville en profitera pour changer l’éclairage public, dans la même perspective que ce qui a été fait rue Ghesquière.

 

 

Une nouvelle commande de livres adultes est arrivée

Une nouvelle commande de livres adultes est arrivée dans les bibliothèques de Coudekerque-Branche.

Le fournisseur est la Librairie, de Dunkerque. Ces nouveautés sont à votre disposition dans tous les genres : policier, romans, sentimental, terroir, littérature étrangère etc.

N’hésitez pas à venir les découvrir !

L’emprunt des livres est GRATUIT, l’inscription dans les bibliothèques de Coudekerque-Branche est GRATUITE.

Renseignements : 03.28.24.36.51

 

Pourquoi les arbres n’ont-ils pas été élagués ?

Chaque année, dès le début de septembre, les principaux grands boulevards de la ville qui traversent les quartiers (Jean Jaurès, Jean-Baptiste Lebas et Vauban) bénéficient d’une taille d’élagage au cordeau, permettant la mise en perspective de ces belles artères communales.

Or cette année, vous avez été nombreux à interpeller la municipalité sur les raisons de la non-réalisation de ce toilettage vert à la période habituelle.

La raison est simple : nos arbres ont fortement souffert de la sécheresse de l’été (même si cela ne se voit pas à l’oeil nu au contraire du gazon grillé) et il était donc nécessaire de laisser la nature reprendre ses droits.

L’élagage se déroulera à la période de la Toussaint.

 

 

Sport santé sur ordonnance

Le sport santé sur ordonnance a été créé en 2014 à Coudekerque-Branche (première ville du Nord à lancer ce dispositif qui a ensuite été repris au niveau de l’État dans la loi Marisol Touraine) et rencontre depuis un très grand succès. Il propose des séances d’activités physiques adaptées à la santé aux Coudekerquois en affection longue durée (ALD), sous la responsabilité de Marie Lust, diplômée spécialisée.

Pour s’inscrire, les personnes doivent venir récupérer un certificat médical type à remplir par leur médecin et doivent y joindre l’attestation de prise en charge ALD ainsi qu’une attestation de responsabilité civile.

Activité physique adaptée sur prescription médicale aux Coudekerquois atteints d’une affection de longue durée.

Renseignements :
Service des sports : 03 28 25 42 03

Une bourse communale pour nos jeunes coudekerquois

Coudekerque compte encore 12 médecins généralistes, ce qui place la commune en 2ème position au sein de l’agglomération, derrière la ville de Dunkerque. Mais pour garder cette dynamique, il faut prévoir l’avenir et c’est dans cette optique que la municipalité a décidé, en conseil municipal, la création d’une bourse municipale d’engagement à destination des jeunes coudekerquois qui souhaitent faire des études de médecine.

“Ma responsabilité d’élu local consiste aussi à engager des investissements pour l’avenir. Parfaitement invisibles aujourd’hui, ils seront essentiels pour Coudekerque-Branche dans un futur proche. C’est exactement le cas de figure de cette bourse communale pour amener nos jeunes coudekerquois à la médecine.”

explique David Bailleul.

La démarche est simple : un étudiant coudekerquois qui obtient sa première année de médecine se voit attribuer une aide financière communale, à partir de la 2ème année, pour poursuivre ses études jusqu’à son internat (en général de la 5ème à la 7ème année).

En échange, le jeune médecin nouvellement diplômé devra s’installer dans la commune pour une durée au moins égale à celle pendant laquelle l’étudiant a bénéficié de cette bourse. C’est un échange gagnant-gagnant et cette démarche innovante permettra d’inciter nos jeunes à s’installer, à terme, dans leur ville.

Cette mesure forte pour inciter des jeunes coudekerquois à s’engager dans des études de médecine a été présentée par Monsieur le Maire aux 210 bacheliers et a été accueillie avec enthousiasme.

 

Remise de don de l’association carnavalesque les Pôtes Iront

Après « loisir détente culture », la conseillère départementale et bientôt d’autres associations caritatives, comme les Straetepoppes, la doyenne de nos associations philanthropiques, les Pôtes Iront, vient rejoindre les partenaires autour de la municipalité pour continuer de développer le service « Bien vieillir chez soi » qui est un modèle sur l’ensemble du département du Nord.

 

 

Impôts locaux : pas d’augmentation des taux par la commune

Impôts locaux 2022 : comment ça marche ?

Désormais, 86 % des Coudekerquois ne paient plus la taxe d’habitation et les 14 % de contribuables encore redevables ont vu cet impôt diminuer de 2/3. Le dernier tiers devrait être supprimé pour l’année 2023. En ce qui concerne la taxe foncière payée par tous les propriétaires, comme déjà précisé, le taux communal n’a pas augmenté.

Si le montant peut différer par rapport à l’an dernier, il s’agit de la revalorisation par l’État et non par la ville car depuis 2018, la taxe foncière est indexée sur l’indice à la consommation. Quand l’inflation est proche de zéro cela ne modifie pas la somme, mais quand l’inflation est forte, comme c’est le cas en ce moment, il peut y avoir une incidence notable.

Place Salengro : remplacement des anciennes dalles

Après avoir réalisé une nouvelle cantine, refait l’intérieur du bâtiment et récemment rénové l’aile ouest extérieure du bâtiment, la ville a procédé au remplacement de l’ensemble des dalles usées par le temps sur la place devant l’espace Salengro.

Engagement tenu !

Aller au contenu principal
Aller en haut