Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

mémoire

Portez le Bleuet de France !

Ce symbole national, en forme de fleur bleue, est traditionnellement porté lors des cérémonies commémoratives dans les communes, en hommage aux soldats français morts, aux pupilles de la Nation et en soutien aux victimes de guerre et d’attentats.

Pour arborer cet emblème de solidarité et de mémoire, les 8 mai, 14 juillet et durant tout le mois de novembre (le 11 notamment), vous pouvez contacter l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

www.boutique-bleuetdefrance.fr

Collectionnez Coudekerque-Branche

Dans le cadre du programme éducatif global lancé il y a plusieurs années, la ville mène avec les écoliers une action d’éducation civique et de citoyenneté. L’an dernier, par exemple, tous les écoliers avaient reçu un livret sur le devoir de mémoire et les élèves de CM s’étaient rendus sur les lieux de mémoire de la 1ère Guerre mondiale (Vimy et Notre Dame de Lorette). Cette année, c’est le patrimoine communal qui est à l’honneur avec la création d’un album Panini !

La ville a donc souhaité sensibiliser ses écoliers au patrimoine communal et l’anniversaire des 230 ans de la création de Coudekerque-Branche n’y est pas étranger ! Elle a décidé de créer son propre album Panini collector de 30 vignettes et d’en offrir un à chaque élève des écoles élémentaires. Près de 1 100 albums ont déjà été distribués. Les enfants collectionnent les vignettes tout en découvrant les facettes du patrimoine coudekerquois.

Ainsi, ils pourront mieux faire connaissance avec leur commune, mais aussi son histoire, ses bâtiments, son avenir à travers les 30 images, parmi lesquelles : l’Hôtel de ville, le Monument aux Morts, le restaurant Le Soubise (le plus ancien bâtiment de la ville), le château Lesieur, le pont Saint-Georges, la Maison de la Mémoire, le centre culturel Aragon, l’espace Jean Vilar, mais aussi le camp multi-époques ou encore la fresque Mikko Umi.

 

 

La ville organise un voyage découverte sur les lieux de mémoire

430 enfants découvrent les lieux de mémoire à Vimy et à Notre Dame de Lorette. Les classes de CM1 et CM2, ayant participé à la grande exposition sur la Première Guerre Mondiale dans le cadre du centenaire le 11 novembre dernier, ont l’opportunité, suite à une promesse de Monsieur le Maire, de découvrir les lieux de mémoire autour de la bataille de Vimy, selon le calendrier suivant :

* 26 février : école Millon
* 5 mars : écoles Chaplin, Brassens, Queneau
* 12 mars : écoles Pagnol, Courtois
* 26 mars : écoles Eluard, Sacré Cœurn 23 avril : école De la Salle

2019-02-26T09:46:05+01:0026 février, 2019|Catégories : Divers|Mots-clés : , , , , |

Un partenariat signé entre la ville et la société d’histoire et d’archéologie du Dunkerquois

La ville de Coudekerque-Branche attache beaucoup d’importance au devoir de mémoire. Afin de toujours se souvenir de notre histoire locale, une exposition permanente sera proposée au sein de la Maison de la Mémoire.

Une exposition permanente sur l’histoire locale
A l’occasion des célébrations de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale, la ville a inauguré la Maison de la Mémoire, en lieu et place de la maison du concierge de l’Espace du Maître de Poste.

Un partenariat a été signé entre la ville et la société d’histoire et d’archéologie du Dunkerquois afin de présenter une exposition permanente sur l’histoire de Coudekerque-Branche au sein de la maison. Cette exposition sera visible, gratuitement, par tous, dans le but de faire perdurer la mémoire sur les événements qui ont construit notre ville d’aujourd’hui.

La société d’histoire et d’archéologie du Dunkerquois en quelques mots…
La Société dunkerquoise d’Histoire et d’Archéologie, héritière de sociétés savantes du XIXe siècle, a pour objectif de valoriser et diffuser le patrimoine historique de l’arrondissement de Dunkerque et du littoral entre l’Escaut et la Somme.

Chaque année, la société propose dix conférences réalisées au sein de l’auditorium du musée des Beaux-Arts de Dunkerque. Elle publie également une revue d’environ 300 pages qui contient le texte des conférences ainsi que des articles historiques inédits. La société est affiliée à la Fédération des sociétés savantes du Nord de la France.

Aller au contenu principal
Aller en haut