Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

commune

Coud’neuf pour le site internet de la ville

Plus moderne, plus pratique et avec un style épuré, le nouveau site de la ville de Coudekerque-Branche propose de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Découvrez toutes les nouveautés

  • La ville de Coudekerque accueille chaque année de nombreux touristes et il est important qu’ils puissent retrouver toutes les informations souhaitées, c’est pourquoi le site sera traduit en anglais et en néerlandais.
  • Que vous soyez sur votre smartphone, tablette ou ordinateur, le site internet s’adaptera à votre appareil.
  • La municipalité a à coeur de rendre ses services accessibles à tous, ainsi le site internet sera disponible dans une version adaptée aux personnes malvoyantes.
  • Le site a été simplifié grâce à des boutons à lien rapide, des réponses automatiques pour les formulaires de contact et pour des démarches en lignes. Enfin, vous pouvez retrouver les réseaux sociaux de la ville directement sur le site.

Simplifiez-vous la ville grâce au site internet
Le site internet de la commune vous permet de réaliser nombre de démarches administratives afin de vous faire gagner un temps précieux :

  • Prendre rendez-vous pour votre titre d’identité
  • Modifier les plannings sur le Portail du guichet unique pour les activités de restauration scolaire, la restauration les mercredis, les petites vacances et les activités culturelles proposées par la ville.
  • Déposer directement vos projets de construction en ligne
  • Proposer directement sur le site un événement dans l’agenda associatif
  • Participer à la vie associative de la ville en vous inscrivant sur le site.
  • Trouver sur le site un formulaire à remplir si vous avez des suggestions, des commentaires ou propositions pour la commune (E-démocratie).
  • S’inscrire à l’opération tranquillité vacances dans la rubrique « Police Municipale »
  • S’inscrire au service SMS infos en remplissant le formulaire prévu à cet effet. Vous recevrez gratuitement les informations de la commune (actualité, grands événements, alertes en cas de crise) ainsi que des convocations aux assemblées plénières, les conseils de quartier ou les réunions publiques.
  • Plus moderne, plus pratique et avec un style épuré, le nouveau site de la ville de Coudekerque-Branche propose de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Toujours un coud’avance !

 

La commune vient d’obtenir le label national Ville active et sportive

Récompensant son engagement dans le domaine du sport : la commune vient d’obtenir le label national « Ville active et sportive ». Ce 25 août, la ville vient d’apprendre qu’elle obtenait la récompense nationale « Ville active et sportive » de la part du ministère des sports et du CNVAS lors de la cérémonie nationale annuelle qui s’est tenue à Limoges.

Ce label, très convoité (seulement 600 communes labellisées sur 36 000 communes en France !) a pour objet de distinguer les communes les plus sportives et qui développent l’activité physique et sportive sous toutes ses formes et accessibles au plus grand nombre.

 

 

L’école d’aujourd’hui fera la société de demain

Convaincu depuis toujours, de par ma formation, mais aussi au travers de mon engagement de politique locale, que la transformation de notre société passe d’abord par le renforcement du socle commun qu’est l’école.

“La ville de Coudekerque-Branche investit chaque année pour l’éducation de nos jeunes et cela représente jusqu’à 25 % des dépenses globales du budget communal : un euro sur quatre dépensé est à destination de nos enfants qui représentent notre avenir.”

Cela passe bien sûr par la partie la plus visible : les nombreux travaux d’été qui sont menés dans les établissements scolaires propriétés de la commune (17 écoles !), mais aussi par les nombreuses actions, tout au long de l’année (au nombre de 42 ! Qui dit mieux ?), proposées aux enseignants et prises en charge par la ville : les éducateurs sportifs mis à disposition, des animateurs municipaux pour sensibiliser à l’écologie urbaine et au développement durable, un professeur de « coding » pris en charge par la ville et beaucoup d’autres exemples.

“Numérique, alimentation, préserver la planète… L’école, c’est aussi l’occasion de s’ouvrir à ce monde de transition”

Si je devais revenir sur un seul exemple qui traduit ce temps d’avance pour faire l’école de demain c’est la mise en place du « coding », après un essai concluant dans plusieurs écoles l’année dernière, pour toutes les écoles élémentaires dès cette rentrée de septembre.

Le « coding » c’est l’apprentissage par le jeu du codage informatique et de la robotique. Dans certains pays anglo-saxons il est obligatoire au programme dès la classe de CP, chez nous en France, Il est obligatoire à partir du collège.

“Pour rattraper ce temps perdu par rapport aux pays voisins, la ville de Coudekerque-Branche porte elle-même ses projets d’initiation au « coding » afin que nos enfants soient armés pour les métiers de demain.”

En effet, avec la digitalisation de l’économie, une grande partie des métiers de nos enfants ne sont pas encore connus aujourd’hui, mais cela passe obligatoirement par la bonne maîtrise de l’outil de programmation informatique mais aussi les ateliers linguistiques pour apprendre gratuitement l’anglais et le néerlandais. Voilà concrètement ce que signifie agir pour l’avenir des écoles et de nos enfants.

La nature, c’est bon pour la santé et la réussite éducative

Alimentation locale, bio et circuits courts à un tarif accessible à tous, promotion de l’activité physique, sensibilisation à la nature et prévention des conduites addictives chez l’enfant, la municipalité s’attèle aussi à préserver la santé de nos écoliers.

Je vous souhaite à toutes et à tous et à toutes une belle rentrée.

 

 

Coudekerque et le vélo : une longue histoire

Déjà à la Belle Époque, le Tour de France à Coudekerque-Branche

Depuis toujours, notre commune et le vélo partagent une longue histoire. Plusieurs fois ville étape des 4 Jours de Dunkerque ces dernières années, ville natale du grand coureur professionnel Pierre Everaert, dotée d’un grand club de cyclotouristes et de l’USC cyclisme qui organisent pas moins de 5 courses par an dans les rues de notre commune ; Coudekerque-Branche a aussi réalisé 9,5 km de pistes cyclables.

Et déjà à la Belle Époque, la route de Bourbourg accueillait les cyclistes du Tour de France. Avec l’étape du Tour de France prévue sur l’agglomération en ce début juillet, il était important de le rappeler.

Collectionnez Coudekerque-Branche

Dans le cadre du programme éducatif global lancé il y a plusieurs années, la ville mène avec les écoliers une action d’éducation civique et de citoyenneté. L’an dernier, par exemple, tous les écoliers avaient reçu un livret sur le devoir de mémoire et les élèves de CM s’étaient rendus sur les lieux de mémoire de la 1ère Guerre mondiale (Vimy et Notre Dame de Lorette). Cette année, c’est le patrimoine communal qui est à l’honneur avec la création d’un album Panini !

La ville a donc souhaité sensibiliser ses écoliers au patrimoine communal et l’anniversaire des 230 ans de la création de Coudekerque-Branche n’y est pas étranger ! Elle a décidé de créer son propre album Panini collector de 30 vignettes et d’en offrir un à chaque élève des écoles élémentaires. Près de 1 100 albums ont déjà été distribués. Les enfants collectionnent les vignettes tout en découvrant les facettes du patrimoine coudekerquois.

Ainsi, ils pourront mieux faire connaissance avec leur commune, mais aussi son histoire, ses bâtiments, son avenir à travers les 30 images, parmi lesquelles : l’Hôtel de ville, le Monument aux Morts, le restaurant Le Soubise (le plus ancien bâtiment de la ville), le château Lesieur, le pont Saint-Georges, la Maison de la Mémoire, le centre culturel Aragon, l’espace Jean Vilar, mais aussi le camp multi-époques ou encore la fresque Mikko Umi.

 

 

Coudekerque s’applique !

La municipalité s’adapte très bien à la génération 2.0. Dernier exemple en date : le lancement, fin août, de la nouvelle application très fonctionnelle de la ville. Précurseur en matière d’application mobile et smartphone depuis 2014, la commune a souhaité modernisé cet été les démarches en ligne, afin de faciliter la vie de ses concitoyens.

Coud’fil : l’application a fait peau neuve !

Pratique ! Grâce à l’application smartphone, très simple d’utilisation, retrouvez toute l’actualité de la ville en direct. Vous pouvez également signaler les problèmes d’éclairage public, ou de voirie dans la rue, pour une intervention rapide des services municipaux.

Les numéros des différents services de la ville sont présents sur l’appli pour simplifier vos « coud’fil ».

Enfin, retrouvez tous les événements de la commune dans la rubrique agenda. Pour trouver l’application gratuite, il suffit de taper « Coudekerque-Branche » sur Play Store ou App Store.

Mon parti : c’est Coudekerque-Branche

À partir de septembre, quelques mois avant les élections municipales, la réglementation interdit aux maires d’écrire un édito. Ces quelques lignes sont donc les dernières avant quelques mois.

L’occasion m’est ainsi donnée de m’adresser directement à chacun et chacune d’entre vous pour vous indiquer que les fondamentaux n’ont pas varié depuis 11 ans que vous m’avez témoigné confiance à la tête de votre commune.

“Quel que soit le dossier traité, finances, écoles, grands chantiers ou organisation des animations de l’été, les fondamentaux restent les mêmes : le respect de la parole donnée, l’écoute des habitants, la cohérence, l’action au quotidien.”

En effet, lorsque l’on est Maire de sa ville natale, on gomme tout esprit partisan pour travailler dans l’intérêt du bien commun de tous. Je n’ai qu’un seul parti : c’est Coudekerque-Branche.

Les nombreuses animations de l’été mais aussi quelques grands chantiers qui ont désormais démarré, démontrent, si besoin était, un concentré d’actions pour cette fin d’année 2019 qui va permettre d’améliorer encore notre ville.

“La bonne santé financière retrouvée de notre commune va nous permettre de tenir 100 % de nos engagements. C’est pour moi une vraie fierté.”

Les beaux projets se poursuivent, la ville continue de se transformer et surtout, elle reste une ville bienveillante pour tous.

Je vous souhaite à tous un bel été dans notre commune, où j’aurai le plaisir de vous rencontrer.

À nous de bâtir une ville toujours meilleure !

“J’ai une foi inébranlable en Coudekerque-Branche et en son avenir”

Votre Maire

 

 

La ville récompensée par le label Ville prudente

Le label national « Ville prudente » a été décerné à la ville de Coudekerque-Branche pour récompenser ses efforts en matière de sécurité routière. La commune est la première du littoral à obtenir cette distinction valorisant les actions menées pour assurer la tranquillité publique des habitants.

Des aménagements routiers dans tous les quartiers

La ville de Coudekerque-Branche a multiplié les efforts en termes d’aménagements routiers ces dernières années et cela est visible dans tous les quartiers. Des zones 30, des ralentisseurs, des pistes cyclables, des panneaux clignotants, de nouveaux candélabres, des barrières et des plots aux entrées des écoles… toutes ces infrastructures sont réalisées en concertation avec les habitants qui sont les premiers à connaître les besoins de sécurisation de leurs routes. La ville est à l’écoute des riverains lors des réunions publiques ou des référents des Voisins Vigilants qui remontent les informations à la mairie. A chaque rénovation de voirie, la sécurité routière est intégrée dans le but de toujours améliorer la tranquillité publique.

 

Et les efforts continuent…

De nouveaux dispositifs vont être installés en ville, comme par exemple :

  • Des ralentisseurs sur la deuxième partie de la rue des Forts.
  • Le passage en zone 30 avec marquage et enduit projeté au sol à l’entrée du lotissement du Grand Steendam et de la ZAC du tennis.
  • L’installation de plusieurs miroirs de circulation dans les rues suivantes : Elus de Nanterre/ Ghesquière, Martyrs de la Résistance/ Ghesquière, Morel/ Hugo, Rabelais/ Vauban, Béranger/ Jules Guesde, du développement/ Béranger.
  • La pose de ralentisseurs rues Gabriel Péri et Gustave Fontaine.
  • L’implantation d’un radar pédagogique supplémentaire.

 

Des actions de sensibilisation auprès des Coudekerquois

La ville, en partenariat avec les agents de la police municipale, mène de nombreuses actions de sensibilisation auprès de la population :

  • Des stages d’initiation à la pratique du vélo ou du scooter dans les écoles et les collèges en partenariat avec l’Adasard.
  • Une action de prévention auprès des élèves de CM1 pour obtenir le permis « A pied, c’est moi qui conduis ».
  • Une animation sous forme de jeu pour faire repasser le code aux seniors.
  • Un contrôle des véhicules (pneus, pollution et éclairage) gratuit proposé en fin d’année par la police municipale.

 

 

Monsieur le Président : Quand arrête-t-on la machine à broyer la proximité ?

Voilà en substance, le message que j’ai essayé de faire passer au Président de la République lors de mon intervention, à l’Elysée, invité en tant que Maire d’un chef-lieu de canton de la Région Hauts-de-France.

En effet, je m’étais engagé à porter au plus haut sommet de l’Etat les revendications coudekerquoises émanant du débat national et j’ai pu tenir cet engagement.

Trois sujets importants à mes yeux pour l’avenir de notre commune ont été évoqués lors de ma prise de parole.

Tout d’abord, j’ai abordé la question de la proximité et l’importance de donner aux communes les moyens d’agir, mais aussi d’arrêter la réduction des services publics et des services aux usagers.

Ce qui a permis d’évoquer pêle-mêle les baisses de dotations, les suppressions des moyens de l’Etat et les transferts de compétences vers les collectivités sans leur attribuer les moyens nécessaires.

“Je crois, au travers des propos énoncés, avoir tenu mon rôle, qui est, d’abord, celui d’être votre représentant.”

En fervent défenseur de la démocratie participative, j’ai rappelé que ce grand moment, libre de parole, peut révéler une issue positive pour nos concitoyens, à condition que les mots soient suivis d’actes.

Ce n’est qu’avec cette philosophie que la parole publique garde tout son sens auprès des habitants.

“Enfin, fort de mon expérience personnelle de Maire de ma ville natale, depuis 2008,j’ai insisté sur le fait qu’en 10 ans les gens n’ont pas changé, ce qui a évolué c’est la difficulté et la cherté de la vie autour d’eux.”

A l’échelle locale, nous essayons de préserver un pouvoir de vivre.

Au tour de l’Etat de garantir un pouvoir d’achat.

Comme vous le savez, peu adepte des grands rassemblements, j’ai accepté cette invitation de la Présidence de la République à condition de ne pas y faire de la figuration.

À l’heure où j’écris ces lignes et suite au terrible événement de Notre Dame de Paris, les réponses à ces questions ne sont pas encore rendues. Je souhaite ardemment avoir été entendu pour vous, pour notre quotidien.

 

Votre Maire

Le conseil national décerne la deuxième fleur à la ville

Le conseil national des villes et villages fleuris a décerné la deuxième fleur à la ville de Coudekerque-Branche. Une récompense qui, deux ans après l’obtention de la première fleur, donne encore plus de relief aux efforts fournis par la ville.

Et 1 et 2… fleurs pour la ville
Une deuxième fleur va rejoindre la première sur les panneaux posés il y a deux ans aux entrées de la ville. Une bonne nouvelle qui récompense le travail mené depuis 2008 pour l’embellissement du cadre de vie et la gestion durable de l’environnement.

Depuis l’obtention de la première fleur en 2016, les voiries et les espaces verts ont continué à être entretenus et embellis de manière naturelle afin de rendre la commune toujours plus accueillante. En effet, les Coudekerquois ont la chance de découvrir à chaque belle saison de nouveaux massifs, toujours plus beaux et originaux, comme la saison dernière avec l’apparition de Schtroumpfs aux quatre coins de la ville.

Mais pour obtenir cette récompense de la part du conseil national des villes et villages fleuris, les efforts ne se limitent pas au fleurissement. En effet, plus de 100 critères sont pris en compte comme l’enfouissement des réseaux ou la propreté des voiries et des fils d’eau.

2 fleurs en 2 ans : une récompense rare et méritée
Cette deuxième fleur est d’autant plus valorisante puisqu’il est très rare de l’obtenir en si peu de temps de la part du jury des villes et villages fleuris. Cela n’était pas arrivé depuis des années dans la région !

La ville de Coudekerque-Branche ne compte toutefois pas s’arrêter en si bon chemin. Pour preuve, le chantier du square des Marronniers visant à la création d’un poumon vert dans le quartier du Petit Steendam a récemment été lancé. Il y est notamment prévu la plantation de 100 arbres, en partenariat avec le Rotary Club de Dunkerque. Alors, vivement l’année prochaine pour pouvoir scander : et 1 et 2 et 3 fleurs pour la ville de Coudekerque-Branche !

 

 

Aller au contenu principal
Aller en haut