Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

organisation

Notre quotidien, c’est d’améliorer le vôtre

Pour avoir su partager avec vous vos impressions lors de la grande brocante et de la Fête de la Nature que nous avons réussi à maintenir tout en l’adaptant au protocole sanitaire en vigueur, j’ai pu mesurer ô combien vous étiez satisfaits que la ville ne cède pas aux annulations quand cela est possible.

Beaucoup d’entre vous m’ont remercié d’avoir organisé la manifestation et m’ont dit combien la peur de l’isolement, la peur de ne plus voir l’autre, était grande !

C’est pour cela, que même si nous adaptons quasiment le quotidien en fonction des décisions préfectorales, nous faisons tout pour continuer de faire vivre notre ville en maintenant, dès que possible, les activités, les animations ou encore nos pratiques festives.

“À Coudekerque-Branche, on fait en sorte que les Coudekerquois se sentent bien dans leur ville. Et d’ailleurs, on se sent bien dans notre commune !”

Je remercie d’ailleurs, l’ensemble des acteurs de la commune que ce soient le personnel communal, les élus, les associations, les bénévoles, les présidents des clubs sportifs, puisque tous ensemble nous faisons des efforts pour réussir ce challenge difficile.

Pour exemple, malgré l’annulation du grand concert, jamais une Fête de la Nature n’a entraîné autant de débauche d’énergie de la part de l’organisation pour faire en sorte que la fête soit réussie dans les meilleures conditions.

C’est important pour nous de garantir cette qualité de ville, cette qualité de vie à Coudekerque-Branche, car comme vous avez pu le remarquer, le monde de maintenant s’éternise et il devient de plus en plus rude. Notre société connaît un soubresaut économique lié à la crise sanitaire et l’on doit craindre de nombreuses difficultés sociales.

À nous de changer de logiciel, à nous de changer de système pour surmonter le modèle dépassé et réussir à réécrire celui d’aujourd’hui. Je suis convaincu que cela passera d’abord par l’échelon des territoires et des communes. Si nous nous lâchons, derrière il n’y a plus personne.

“Le monde de maintenant s’éternise et il devient plus rude, alors changeons-le !”

 

 

Écouter c’est bien, mais entendre c’est mieux !

Le Président de la République, dans sa lettre aux Français, a la volonté d’organiser un grand débat national et il demande aux Maires, qu’il a pourtant ignorés depuis le début de son mandat, d’être les chevilles ouvrières de l’organisation de cette concertation.

Néanmoins, connaissant bien la démocratie participative et la concertation, puisque nous la pratiquons de manière active depuis 10 ans, je mets en garde le plus haut sommet de l’Etat. En effet, ce grand débat national ne doit pas être une coquille vide mais doit automatiquement apporter des réponses, sinon la déception de cet exercice va entraîner quelque chose d’aussi fort, voire plus, que ce qui s’est passé ce dernier mois.

Si l’une des principales demandes de la mobilisation citoyenne après le pouvoir d’achat est d’être écouté, c’est surtout et avant tout, parce que les habitants de notre pays ont l’impression d’un manque de considération de leurs gouvernants.

“À Coudekerque-Branche vous serez toujours considérés, j’y veille.”

Je tiens à vous rappeler qu’à Coudekerque-Branche vous serez toujours considérés, j’y veille, et si le dé-bat n’est pas trop cadré, il sera peut-être un atout pour faire avancer les choses. Le premier de cordée si cher au gouvernement n’est pas bête et, bien sûr, l’ouvrier, l’employé, l’artisan, la mère de famille, le commerçant le retraité, l’enseignant, le demandeur d’emploi… ne le sont pas non plus.

“Coudekerque-Branche organisera ce débat non pas parce que c’est une demande de l’Etat, mais bien une demande des Français qui,par leur mobilisation depuis plusieurs semaines, ont réussi à obtenir cette écoute.”

En revanche, ils ne disent pas la même chose, et c’est là toute l’importance d’écouter mais surtout d’ENTENDRE.

“Et c’est là toute l’importance d’écouter mais surtout d’ENTENDRE.”

Nous sommes, élus locaux, bien placés pour affronter avec les habitants, le monde réel, le quotidien et c’est pour cela qu’il nous faut aider aux débats et permettre à nos concitoyens d’être entendus.

Toujours à vos côtés, à votre écoute et à vous entendre.

Votre Maire

 

Aller au contenu principal
Aller en haut