Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

mairie

Travaux rues des Arts et Blanqui

En 2022, ce sont 6 rues qui ont bénéficié de travaux de rénovation et de l’implantation de nouveaux candélabres pour assurer la tranquillité publique d’une part et une circulation plus apaisée de l’autre.

La rénovation de la rue des Arts et de la rue Blanqui (entre la rue Pasteur et la rue des Arts dans cette première phase) est très attendue.

Les travaux vont démarrer dès le 7 novembre, selon le planning ci-dessous :

  • 7 novembre – 2 décembre : assainissement rue des Arts
  • 16 janvier – 24 février : eau potable et assainissement rue Blanqui + eau potable rue des Arts
  • Mars – avril : voirie (chaussée et trottoirs) et éclairage rues des Arts et Blanqui

Comme il le fait à chaque fois pour les projets majeurs, le maire a réuni les habitants. Les riverains de la rue Blanqui ont ainsi été concertés sur le stationnement dans la rue et ont décidé qu’il serait côté impair, en conservant le double sens de circulation (capital pour la rapidité d’intervention des pompiers). La présence du Centre de secours rue des Arts est d’ailleurs un enjeu majeur et évidemment, la rue restera en permanence accessible aux véhicules de secours.

Les commerces, à la fois ceux près de la mairie (La Cuis’in, Bella Dona, Anis coiffure et Ambiance Cuisine) que celui au milieu de la rue (le centre d’optique et d’audition Ecouter Voir) resteront eux aussi accessibles pendant les travaux.

Pendant le chantier, des déviations seront mises en place pour permettre de laisser l’accès libre à la place du Bicentenaire notamment (via la rue Jean Bart). Concernant la ligne de bus C5, l’arrêt République sera parfois inaccessible dans le sens Vieux Coudekerque vers Sainte-Germaine et les usagers devront rejoindre l’arrêt Blanqui.

À noter que ces travaux vont englober également l’arrière de la mairie et que la ville en profitera pour changer l’éclairage public, dans la même perspective que ce qui a été fait rue Ghesquière.

 

 

Pourquoi les arbres n’ont-ils pas été élagués ?

Chaque année, dès le début de septembre, les principaux grands boulevards de la ville qui traversent les quartiers (Jean Jaurès, Jean-Baptiste Lebas et Vauban) bénéficient d’une taille d’élagage au cordeau, permettant la mise en perspective de ces belles artères communales.

Or cette année, vous avez été nombreux à interpeller la municipalité sur les raisons de la non-réalisation de ce toilettage vert à la période habituelle.

La raison est simple : nos arbres ont fortement souffert de la sécheresse de l’été (même si cela ne se voit pas à l’oeil nu au contraire du gazon grillé) et il était donc nécessaire de laisser la nature reprendre ses droits.

L’élagage se déroulera à la période de la Toussaint.

 

 

Sport santé sur ordonnance

Le sport santé sur ordonnance a été créé en 2014 à Coudekerque-Branche (première ville du Nord à lancer ce dispositif qui a ensuite été repris au niveau de l’État dans la loi Marisol Touraine) et rencontre depuis un très grand succès. Il propose des séances d’activités physiques adaptées à la santé aux Coudekerquois en affection longue durée (ALD), sous la responsabilité de Marie Lust, diplômée spécialisée.

Pour s’inscrire, les personnes doivent venir récupérer un certificat médical type à remplir par leur médecin et doivent y joindre l’attestation de prise en charge ALD ainsi qu’une attestation de responsabilité civile.

Activité physique adaptée sur prescription médicale aux Coudekerquois atteints d’une affection de longue durée.

Renseignements :
Service des sports : 03 28 25 42 03

Impôts locaux : pas d’augmentation des taux par la commune

Impôts locaux 2022 : comment ça marche ?

Désormais, 86 % des Coudekerquois ne paient plus la taxe d’habitation et les 14 % de contribuables encore redevables ont vu cet impôt diminuer de 2/3. Le dernier tiers devrait être supprimé pour l’année 2023. En ce qui concerne la taxe foncière payée par tous les propriétaires, comme déjà précisé, le taux communal n’a pas augmenté.

Si le montant peut différer par rapport à l’an dernier, il s’agit de la revalorisation par l’État et non par la ville car depuis 2018, la taxe foncière est indexée sur l’indice à la consommation. Quand l’inflation est proche de zéro cela ne modifie pas la somme, mais quand l’inflation est forte, comme c’est le cas en ce moment, il peut y avoir une incidence notable.

Les collégiens de Boris Vian nettoient la nature

Dans le cadre de leur parcours citoyen, les éco-délégués, ainsi que les élèves de la SEGPA du collège Boris Vian, ont participé à l’action « Nettoyons la nature ».

Cette année, ce sont près de 180 kg de déchets divers qui ont été ramassés aux abords du parc par les 60 élèves du collège et leurs enseignants.

Apprentissage de la natation

Malgré la démolition de l’ancienne piscine, les cours de natation continuent !

La commune a décidé de maintenir les cours de natation, essentiels pour les enfants, à la piscine de Mardyck. Un effort conséquent fourni par la ville qui finance les transports et les créneaux d’ouverture de la piscine durant toute la période de fermeture de notre équipement.

Rejoignez le handball club coudekerquois !

Les jeunes handballeurs coudekerquois ont profité du monde présent au salon du sport mais aussi au parc pour aller à la rencontre des automobilistes et de leurs véhicules tout le long de la rue des Forts (2 km quand même !) pour présenter le club de hand de Coudekerque-Branche avec bonne humeur et sympathie.

Bravo pour l’initiative !

Sobriété énergétique tous azimuts

Avec une inflation galopante et la crise énergétique sans précédent qui touchent notre pays et parce que les communes, elles, ne peuvent pas bénéficier du tarif réglementé et du bouclier tarifaire :

“c’est toute la politique énergétique de la Commune qui est en train d’être revue.”

L’exigence de sobriété du moment est incontournable afin de limiter les dépenses supplémentaires et de ne pas devoir les répercuter sur les habitants. Face à la crise de l’énergie comme face à d’autres crises que nous avons déjà rencontrées (la crise sanitaire et la crise financière de 2008), la Ville bien sûr a déjà réagi.

C’est un plan d’actions de 23 mesures que j’ai conçu avec les équipes municipales et qui est actuellement en cours de déploiement depuis l’été. Toutes seront effectives pour l’automne au maximum.

“Pas question de chauffer une école vide le week-end ou une salle de sport lorsqu’elle est inoccupée juste par manque de vigilance du dernier utilisateur.”

Nous avons pris des mesures immédiates : la télégestion généralisée par exemple, ou l’implantation de modules sur les lampadaires pour éviter de couper l’éclairage public mais qui permettent de baisser son intensité. Nous avons aussi réalisé un audit énergétique de bâtiments où nous avons découvert des pistes d’économie, concernant des radiateurs anciens très énergivores ou des appareils surdimensionnés par rapport au volume à chauffer.

“Il nous faut aussi lancer un appel au bon sens auprès des nombreux utilisateurs de nos 50 équipements municipaux !”

La Ville ne peut pas être seule dans cette chasse au gaspi, et nous devons tous être vigilants lorsqu’on utilise un bien communal. De nombreux concitoyens me rapportent que des salles de classe ne sont pas éteintes et consomment toute la nuit. Autre exemple : des salles de sport chauffées alors qu’elles sont inoccupées, car le dernier usager a touché à la programmation (alors que c’est réservé à notre énergéticien).

Plus question en cette période d’économie nécessaire de tolérer ce type d’acte non responsable, c’est tous ensemble qu’il nous faudra relever ce défi énergétique primordial au bon fonctionnement de la commune.

Vous pouvez compter sur moi, je sais pouvoir compter sur vous

Votre Maire,

 

Coud’pouce aux étudiants coudekerquois avec le RME

Les Coudekerquois de moins de 25 ans pourront solliciter le Revenu Minimum Étudiant auprès de la CCAS en fonction des ressources du foyer à condition d’habiter la commune depuis plus de deux ans et d’être étudiant.

Les dossiers de demande sont à retirer à l’Espace Communal des Solidarités (44 place de la République – 03 28 29 25 13) ou à télécharger sur le site de la ville de Coudekerque-Branche et à déposer accompagnés des pièces justificatives à l’Espace Communal des Solidarités avant le 30 novembre 2022.

Il convient de rappeler que Coudekerque fait partie des 5 villes seulement qui ont mis en place ce dispositif d’aide sur notre agglomération.

Aller au contenu principal
Aller en haut