Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

concertation

Kits de rentrée scolaire

Les kits de rentrée scolaire seront désormais distribués à la fin de la grande section maternelle

Les kits de rentrée scolaire (très complets et établis en concertation avec les professeurs des écoles) offerts par la municipalité sont désormais distribués à la fin de la grande section maternelle pour les élèves qui entrent en CP. La ville a souhaité décaler cette distribution en juin, dès cette année, afin qu’aucun parent n’ait à acheter ses fournitures et se retrouve avec des doublons.

Un arrêté pour réglementer le démarchage à domicile

Après avoir constaté une intensification du démarchage à domicile durant l’été 2020, Monsieur le Maire, en concertation avec la police municipale, a mis en place un arrêté concernant le démarchage à domicile afin de garantir la sécurité publique des Coudekerquois, notamment des personnes les plus vulnérables.

Une identification obligatoire au préalable
Suite à l’arrêté mis en place par la ville, les sociétés ou entreprises, qui souhaitent réaliser du démarchage à domicile, doivent s’identifier au préalable auprès de la police municipale ou de la mairie. Chaque société est tenue de présenter l’autorisation officielle remise par la mairie afin de garantir la fiabilité de leur action. A noter que les démarchages à domicile sont strictement interdits dans les lieux de vie collectifs pour personnes âgées ou dépendantes.

Une attestation précisant l’accord de la municipalité
Suite à l’identification précise de la société, la mairie remet une attestation précisant l’accord et les conditions spécifiques éventuelles liées à cette autorisation. Tout démarchage non déclaré au préalable fera l’objet d’une interruption d’activités sur la commune et les prospecteurs s’exposent à une contravention.

Un partenariat avec les habitants
Les habitants, qui s’estiment victimes de pratiques commerciales déloyales, agressives ou encore d’usurpation manifeste d’identité de la part de démarcheurs.

* la police municipale au 03 28 61 30 45
* ou la mairie au 03 28 29 25 25

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’arrêté sur le site internet de la ville.

INFORMATION : des stickers sont à disposition à l’accueil de l’Hôtel de ville.

Déjà 50 % des demandes des habitants en juin, concrétisées par la municipalité cet été

Au-delà de laisser la parole à ses habitants, notamment lors des 5 réunions publiques organisées dans les quartiers au début de l’été, la municipalité a souhaité mettre en place un budget participatif. Le but est de laisser la population s’exprimer et proposer elle-même des réalisations utiles à tous. 100 000 euros sont donc alloués aux cinq quartiers et peuvent concerner des dispositifs de sécurité, d’embellissement, de confort, etc.

Et la liste de choses à faire s’est considérablement allongée avec ces réunions ; mais de la concertation à la réalisation, il n’y a qu’un pas ! Demandés en juin, réalisés en juillet, 11 nouveaux dispositifs de sécurité pour les piétons ont été mis en place et 19 nouveaux bancs ont été installés dans les squares coudekerquois.

La ville récompensée par le label Ville prudente

Le label national « Ville prudente » a été décerné à la ville de Coudekerque-Branche pour récompenser ses efforts en matière de sécurité routière. La commune est la première du littoral à obtenir cette distinction valorisant les actions menées pour assurer la tranquillité publique des habitants.

Des aménagements routiers dans tous les quartiers

La ville de Coudekerque-Branche a multiplié les efforts en termes d’aménagements routiers ces dernières années et cela est visible dans tous les quartiers. Des zones 30, des ralentisseurs, des pistes cyclables, des panneaux clignotants, de nouveaux candélabres, des barrières et des plots aux entrées des écoles… toutes ces infrastructures sont réalisées en concertation avec les habitants qui sont les premiers à connaître les besoins de sécurisation de leurs routes. La ville est à l’écoute des riverains lors des réunions publiques ou des référents des Voisins Vigilants qui remontent les informations à la mairie. A chaque rénovation de voirie, la sécurité routière est intégrée dans le but de toujours améliorer la tranquillité publique.

 

Et les efforts continuent…

De nouveaux dispositifs vont être installés en ville, comme par exemple :

  • Des ralentisseurs sur la deuxième partie de la rue des Forts.
  • Le passage en zone 30 avec marquage et enduit projeté au sol à l’entrée du lotissement du Grand Steendam et de la ZAC du tennis.
  • L’installation de plusieurs miroirs de circulation dans les rues suivantes : Elus de Nanterre/ Ghesquière, Martyrs de la Résistance/ Ghesquière, Morel/ Hugo, Rabelais/ Vauban, Béranger/ Jules Guesde, du développement/ Béranger.
  • La pose de ralentisseurs rues Gabriel Péri et Gustave Fontaine.
  • L’implantation d’un radar pédagogique supplémentaire.

 

Des actions de sensibilisation auprès des Coudekerquois

La ville, en partenariat avec les agents de la police municipale, mène de nombreuses actions de sensibilisation auprès de la population :

  • Des stages d’initiation à la pratique du vélo ou du scooter dans les écoles et les collèges en partenariat avec l’Adasard.
  • Une action de prévention auprès des élèves de CM1 pour obtenir le permis « A pied, c’est moi qui conduis ».
  • Une animation sous forme de jeu pour faire repasser le code aux seniors.
  • Un contrôle des véhicules (pneus, pollution et éclairage) gratuit proposé en fin d’année par la police municipale.

 

 

Écouter c’est bien, mais entendre c’est mieux !

Le Président de la République, dans sa lettre aux Français, a la volonté d’organiser un grand débat national et il demande aux Maires, qu’il a pourtant ignorés depuis le début de son mandat, d’être les chevilles ouvrières de l’organisation de cette concertation.

Néanmoins, connaissant bien la démocratie participative et la concertation, puisque nous la pratiquons de manière active depuis 10 ans, je mets en garde le plus haut sommet de l’Etat. En effet, ce grand débat national ne doit pas être une coquille vide mais doit automatiquement apporter des réponses, sinon la déception de cet exercice va entraîner quelque chose d’aussi fort, voire plus, que ce qui s’est passé ce dernier mois.

Si l’une des principales demandes de la mobilisation citoyenne après le pouvoir d’achat est d’être écouté, c’est surtout et avant tout, parce que les habitants de notre pays ont l’impression d’un manque de considération de leurs gouvernants.

“À Coudekerque-Branche vous serez toujours considérés, j’y veille.”

Je tiens à vous rappeler qu’à Coudekerque-Branche vous serez toujours considérés, j’y veille, et si le dé-bat n’est pas trop cadré, il sera peut-être un atout pour faire avancer les choses. Le premier de cordée si cher au gouvernement n’est pas bête et, bien sûr, l’ouvrier, l’employé, l’artisan, la mère de famille, le commerçant le retraité, l’enseignant, le demandeur d’emploi… ne le sont pas non plus.

“Coudekerque-Branche organisera ce débat non pas parce que c’est une demande de l’Etat, mais bien une demande des Français qui,par leur mobilisation depuis plusieurs semaines, ont réussi à obtenir cette écoute.”

En revanche, ils ne disent pas la même chose, et c’est là toute l’importance d’écouter mais surtout d’ENTENDRE.

“Et c’est là toute l’importance d’écouter mais surtout d’ENTENDRE.”

Nous sommes, élus locaux, bien placés pour affronter avec les habitants, le monde réel, le quotidien et c’est pour cela qu’il nous faut aider aux débats et permettre à nos concitoyens d’être entendus.

Toujours à vos côtés, à votre écoute et à vous entendre.

Votre Maire

 

Aller au contenu principal
Aller en haut