Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

maison

Amélioration de la ligne de bus 17

Toujours à l’écoute des habitants, Monsieur le Maire a rencontré la Communauté urbaine et la société de transports Dk’bus afin d’évoquer la possibilité d’augmenter la cadence de desserte de l’arrêt de bus de la clinique de Flandre.

Cela se justifie par le nombre croissant de patients, mais aussi le succès du cabinet d’ophtalmologie et du projet en cours de la maison de la radiologie.

La desserte d’une partie du Petit Steendam, suite aux modifications de trajet de la ligne traversant le quartier pour rejoindre Dunkerque, a aussi fait l’objet du débat.

Les actions dans le cadre d’Octobre rose

Dans le cadre d’Octobre rose, la campagne annuelle visant à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche, les habitués de l’atelier scrapbooking de la Maison de quartier du Vieux Coudekerque ont participé à l’action « marque page ».

Leurs créations ont été offertes aux patientes de l’Institut Curie de Paris, en signe de soutien aux femmes atteintes d’un cancer du sein.

 

 

 

Apprentissage des langues : le flamand n’est pas oublié

À Coudekerque-Branche, l’apprentissage gratuit des langues est très présent : l’anglais et le néerlandais dans le cadre des ateliers linguistiques pour tous les écoliers ainsi que l’anglais, l’espagnol et le polonais pour les adultes au Centre Social et à la Maison de quartier.

Mais Coudekerque-Branche n’oublie pas ses racines, en partenariat avec SOS Blootland, des causeries en flamand ont lieu durant toute l’année. Découvrez la première le vendredi 16 septembre à 14h à l’Espace Jean Vilar.

 

Renseignements :
Association SOS Blootland
03 28 62 01 95 sosblootland@gmail.com
www.sos-blootland.com

Aides aux devoirs gratuites

Aides aux devoirs gratuites prises en charge par la ville, pensez-y !

Ces aides aux devoirs gratuites ont pour but l’accompagnement éducatif, ainsi qu’une ouverture culturelle et artistique en lien avec le projet de l’école. Deux dispositifs entièrement gratuits sont à la disposition des familles coudekerquoises :

 

 

La grande maison privée abandonnée rue des forts rachetée par la ville

La transformation de la rue des Forts est active depuis plus de six ans : réaménagement des 3,6 km de berges, de la voirie et de l’éclairage, développement du pôle santé, renforcement de l’attractivité du Parc du Fort Louis, rénovation des équipements sportifs, la rue des Forts est devenue la vitrine du savoir-faire coudekerquois.

Restait toutefois un point noir : la maison abandonnée, entre le stade et le Parc. Cette maison privée et son grand terrain (près de 2 hectares) étaient à l’abandon depuis une dizaine d’années.

La ville a enfin réussi à la racheter, ce qui permettra de transformer également ce secteur.

 

 

Aller au contenu principal
Aller en haut