Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

patients

Amélioration de la ligne de bus 17

Toujours à l’écoute des habitants, Monsieur le Maire a rencontré la Communauté urbaine et la société de transports Dk’bus afin d’évoquer la possibilité d’augmenter la cadence de desserte de l’arrêt de bus de la clinique de Flandre.

Cela se justifie par le nombre croissant de patients, mais aussi le succès du cabinet d’ophtalmologie et du projet en cours de la maison de la radiologie.

La desserte d’une partie du Petit Steendam, suite aux modifications de trajet de la ligne traversant le quartier pour rejoindre Dunkerque, a aussi fait l’objet du débat.

Pour passer l’hiver : ne rien lâcher !

Les mairies subissent l’inflation de plein fouet notamment avec le coût vertigineux de l’énergie l’envol de son prix. Cette situation s’est encore dégradée cet été, et c’est sans compter sur le fait que la moitié des réacteurs nucléaires sont aujourd’hui à l’arrêt. Nous n’avons de cesse de dénoncer cette situation depuis des mois sans réponse réelle pour l’instant du Gouvernement,

“l’Etat vole au secours des entreprises privées très énergivores mais refuse le tarif réglementé aux communes pour chauffer leurs écoles ! On marche là aussi sur la tête.”

Ce coût intenable, 335 % d’augmentation pour l’électricité et plus du doublement de la facture de gaz nécessaire au chauffage pour la ville de Coudekerque-Branche, peut entraîner des conséquences en cascade si nous n’agissons pas au plus vite.

C’est pour cela que, depuis cet été, j’ai mobilisé une bonne partie de mon énergie à mettre en place un plan d’actions de 23 mesures qui se déploie actuellement. Il fait aussi appel au bon sens des usagers, à la prise en compte de la situation de tous et à un travail de fourmi de contrôle quasi-journalier pour éviter d’un côté un chauffage non éteint ou de l’autre un éclairage oublié par le dernier utilisateur.

C’est épuisant à mener et c’est très souvent l’équipe municipale qui est sur le terrain pour ce type de contrôle au quotidien. Nous n’avons malheureusement pas d’autre choix afin d’éviter de faire payer cette inflation galopante aux Coudekerquois, ce que je me refuse bien évidemment.

Malgré cela, notre priorité d’améliorer votre quotidien est toujours chevillée au corps et les grandes actions présentées dans ce magazine concernant la santé le démontrent ô combien.

Des actions innovantes risquent d’être encore confortées, je le souhaite ardemment, par une mesure supplémentaire que nous sommes en train de mener avec l’Agence Régionale de Santé

“afin de pouvoir, dans un centre de soins municipal, permettre des permanences de médecins généralistes retraités qui seraient sous contrat avec la Ville. Ce qui renforcerait un peu plus l’offre de médecins généralistes et soulagerait ceux en place dans la commune qui ne peuvent plus prendre de nouveaux patients.”

Nous ne réussirons à surmonter cette crise énergétique et ses lourdes conséquences que si tout le monde s’y met.

 

Votre Maire

 

 

Ouverture d’un hôpital de jour gériatrique à la clinique de Flandre

Comme Monsieur le Maire l’avait annoncé dans son programme, le service gériatrie de la clinique de Flandre a été créé. Il propose désormais un hôpital de jour, chaque vendredi, permettant une évaluation globale de l’état de santé des patients de 70 ans et plus.

Fonctionnement de l’hôpital de jour
Le service de médecine gériatrique de la clinique de Flandre est doté de quinze lits, réservés aux patients de 70 ans et plus. Désormais, le service accueille chaque vendredi les personnes atteintes de maladies chroniques pour leur faire bénéficier en une journée d’une évaluation pluridisciplinaire. Le patient est pris en charge à 8h30 pour une suite d’examens réalisés par une infirmière, une diététicienne et une assistante sociale. Des bilans kiné, oncogériatrique et radiologique adaptés aux besoins sont effectués. A la fin de la journée, une réunion de synthèse pluridisciplinaire a lieu et le patient repart avec un courrier qui préconise des actions concrètes de prise en charge.

Une équipe renforcée
L’équipe de 10 infirmiers et aides-soignants, dirigée par le docteur Giorgio De Benedetto (médecin gériatre titulaire d’un DU d’oncogériatrie) a été complétée par l’arrivée d’un médecin généraliste, le docteur Kamal Diab. Selon le docteur Giorgio De Benedetto (propos recueillis par la Voix du Nord), l’hôpital de jour gériatrique souhaite « anticiper les problèmes avant que des catastrophes n’arrivent car les services d’hospitalisation classiques et les urgences récupèrent des patients avec des pathologies irréversibles. L’objectif est de travailler en amont, pour détecter les signes et mettre en place des prises en charge. »

2019-03-25T14:19:10+01:0025 mars, 2019|Catégories : Santé|Mots-clés : , , , , , , , |
Aller au contenu principal
Aller en haut