Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

sportifs

Apprentissage de la natation

Malgré la démolition de l’ancienne piscine, les cours de natation continuent !

La commune a décidé de maintenir les cours de natation, essentiels pour les enfants, à la piscine de Mardyck. Un effort conséquent fourni par la ville qui finance les transports et les créneaux d’ouverture de la piscine durant toute la période de fermeture de notre équipement.

Sportifs et bénévoles mis à l’honneur

Sportifs et bénévoles mis à l’honneur lors du salon Hériss’sport

Tennis de table TTCK
David Bourdon et Ilana N’Guyen, vice-champion de France par équipe

Élan Nautique Coudekerquois
Luka Robin, finaliste au championnat de France
Hervé Tielie et Gérard Cousin, vice-champion de France

CACB (athlétisme)
Adam Acket, 2 top 5 à deux championnats de France

Cercle d’Escrime Coudekerquois
Théophane Delaporte, finaliste régional

Élan Gymnique Coudekerquois
Théo Demazières, champion régional et 3ème au championnat de France
Martine Cappon, engagement dans l’association depuis 44 ans

Jazz Night
Isabelle Legrand, engagement dans l’association depuis 20 ans

Judo Club Coudekerquois
Maurine Simon, 5ème au championnat de France 1ère division
Éric Schillewaert, 2ème au championnat du monde vétérans
Mathieu, 7ème au championnat de France 3ème division

USC Cyclisme
Raymond Caignez, engagement dans l’association depuis plus de 30 ans

Coudekerque, récompensée pour sa politique sportive

La ville vient de recevoir le 1er niveau du label « Ville active et sportive » des mains du Conseil national des villes actives et sportives. Une nouvelle distinction pour notre commune et nos sportifs !

Et de 11 !

Avec le label « Ville active et sportive », la commune reçoit sa 11ème distinction dédiée à son engagement sportif envers ses citoyens. En effet, grâce à l’investissement de tous, Coudekerque-Branche poursuit sa volonté de répondre aux nombreux enjeux sociaux que le sport représente : veiller au bien-être des Coudekerquois, soutenir nos associations locales, développer nos infrastructures ou encore créer des espaces dédiés au sport et aux rencontres entre les habitants.

Notre patience et notre motivation ont enfin été reconnues par l’attribution de ce label, une récompense pour tous les Coudekerquois !

 

Face à la crise de l’énergie, la ville réagit

Monsieur le Maire et l’équipe municipale ont déjà mené de nombreuses actions par le passé pour trouver des pistes d’économies (sans jamais toucher aux services proposés aux habitants) lors de la grave situation financière (quasi faillite) découverte en 2008 et héritée de l’ancienne équipe municipale. Aujourd’hui, c’est plus loin encore qu’il faut aller dans le domaine précis de la sobriété énergétique du fait de la conjoncture nationale.

La municipalité met en place des actions  pour faire face à la crise énergétique :

  • Les panneaux lumineux sont éteints la nuit.
  • Le recours au papier est limité dans les services municipaux (le prix de la tonne de papier est passé de 500 à 800 euros).
  • Des économies d’énergie sont réalisées en effectuant des travaux dans les bâtiments, notamment les écoles.
  • L’utilisation des chaufferies est optimisée dans les salles des bâtiments communaux.
  • Les éclairages et les chauffages sont mis en marche en optimisant les temps d’utilisation des bâtiments sportifs.
  • Les systèmes de ventilation sont optimisés en ne démarrant pas trop tôt.
  • Des détecteurs de présence sont mis en place dans nombre d’escaliers et de toilettes des bâtiments pour éviter des éclairages en continu.
  • Un plan pluriannuel de changement des gros équipements (fours dans les cantines, lave-linge…) permet d’acquérir des appareils moins énergivores.
  • L’éclairage public ne sera pas éteint la nuit. La ville a fait le choix de moduler son intensité plutôt que de le couper. Il n’est pas nécessaire d’avoir le même niveau d’éclairage à 20 et à 4h du matin.

En effet, l’éclairage public est un élément de tranquillité publique et de lutte contre l’insécurité. La municipalité va donc augmenter le nombre de variateurs pour équiper encore plus de candélabres qu’aujourd’hui.

 

 

Des futurs éducateurs sportifs dans les structures coudekerquoises

Dans le cadre d’un partenariat entre la ville, EDO (organisme de formation) et l’inspection académique, des jeunes apprentis de la formation BPJEPS Activités physiques pour tous intégreront les écoles de la ville pour des cours pratiques et pédagogiques.

La ville est fière d’apporter son soutien à ces jeunes pousses, avenir sportif de notre territoire !

 

 

 

L’école d’aujourd’hui fera la société de demain

Convaincu depuis toujours, de par ma formation, mais aussi au travers de mon engagement de politique locale, que la transformation de notre société passe d’abord par le renforcement du socle commun qu’est l’école.

“La ville de Coudekerque-Branche investit chaque année pour l’éducation de nos jeunes et cela représente jusqu’à 25 % des dépenses globales du budget communal : un euro sur quatre dépensé est à destination de nos enfants qui représentent notre avenir.”

Cela passe bien sûr par la partie la plus visible : les nombreux travaux d’été qui sont menés dans les établissements scolaires propriétés de la commune (17 écoles !), mais aussi par les nombreuses actions, tout au long de l’année (au nombre de 42 ! Qui dit mieux ?), proposées aux enseignants et prises en charge par la ville : les éducateurs sportifs mis à disposition, des animateurs municipaux pour sensibiliser à l’écologie urbaine et au développement durable, un professeur de « coding » pris en charge par la ville et beaucoup d’autres exemples.

“Numérique, alimentation, préserver la planète… L’école, c’est aussi l’occasion de s’ouvrir à ce monde de transition”

Si je devais revenir sur un seul exemple qui traduit ce temps d’avance pour faire l’école de demain c’est la mise en place du « coding », après un essai concluant dans plusieurs écoles l’année dernière, pour toutes les écoles élémentaires dès cette rentrée de septembre.

Le « coding » c’est l’apprentissage par le jeu du codage informatique et de la robotique. Dans certains pays anglo-saxons il est obligatoire au programme dès la classe de CP, chez nous en France, Il est obligatoire à partir du collège.

“Pour rattraper ce temps perdu par rapport aux pays voisins, la ville de Coudekerque-Branche porte elle-même ses projets d’initiation au « coding » afin que nos enfants soient armés pour les métiers de demain.”

En effet, avec la digitalisation de l’économie, une grande partie des métiers de nos enfants ne sont pas encore connus aujourd’hui, mais cela passe obligatoirement par la bonne maîtrise de l’outil de programmation informatique mais aussi les ateliers linguistiques pour apprendre gratuitement l’anglais et le néerlandais. Voilà concrètement ce que signifie agir pour l’avenir des écoles et de nos enfants.

La nature, c’est bon pour la santé et la réussite éducative

Alimentation locale, bio et circuits courts à un tarif accessible à tous, promotion de l’activité physique, sensibilisation à la nature et prévention des conduites addictives chez l’enfant, la municipalité s’attèle aussi à préserver la santé de nos écoliers.

Je vous souhaite à toutes et à tous et à toutes une belle rentrée.

 

 

La grande maison privée abandonnée rue des forts rachetée par la ville

La transformation de la rue des Forts est active depuis plus de six ans : réaménagement des 3,6 km de berges, de la voirie et de l’éclairage, développement du pôle santé, renforcement de l’attractivité du Parc du Fort Louis, rénovation des équipements sportifs, la rue des Forts est devenue la vitrine du savoir-faire coudekerquois.

Restait toutefois un point noir : la maison abandonnée, entre le stade et le Parc. Cette maison privée et son grand terrain (près de 2 hectares) étaient à l’abandon depuis une dizaine d’années.

La ville a enfin réussi à la racheter, ce qui permettra de transformer également ce secteur.

 

 

Champions et bénévoles récompensés lors du salon du sport

A l’occasion du salon de la rentrée sportive, le Hériss’sport, des sportifs ou bénévoles coudekerquois ont été mis à l’honneur par la municipalité.

Monsieur le Maire a mis à l’honneur des bénévoles et des sportifs coudekerquois à l’occasion du salon Hériss’sport. Félicitations à :

  •  Pierre Acs, bénévole de l’ALCB Basket, arbitre pendant plus de 20 ans et entraîneur depuis 2004 (17 années)
  • Pascal Houdot, sportif de l’USC Cyclisme, qui a parcouru 2 600 km sans assistance de Mandelieu au Touquet
  • Théo Singier, sportif du CACB, champion de France junior UGSEL à Flers
  • Babeth Fay, bénévole de l’association Hayme récompensée pour son investissement
  • Mathieu Carpentier, bénévole du Handball Club Coudekerquois, membre du club depuis plus de 25 ans comme joueur puis comme entraîneur des -13 et des seniors féminines
  • Daniel Pacaux, bénévole au tennis club, vice-président et membre depuis 1982 (création du club)
  • Michel Dewaele, bénévole au CTCB Cyclotouriste, membre du club depuis 35 ans et trésorier du club
  • Quentin Racine, sportif du Judo Club Coudekerquois, 3ème demi-finale au championnat de France, qualifié pour le championnat de France 1ère division
  • Équipe cadet masculine du Judo Club Coudekerquois, vice-championne régionale par équipe, qualifiée pour le championnat de France
  • Équipe seniors féminine du Judo Club Coudekerquois, vice-championne régionale par équipe, qualifiée pour le championnat de France

 

2020-09-24T09:06:12+02:0024 septembre, 2020|Catégories : Sport|Mots-clés : , , , , |
Aller au contenu principal
Aller en haut