Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

territoire

Monsieur le Maire défend vos intérêts

Monsieur le Maire est un fervent défenseur des intérêts des Coudekerquois. C’est pourquoi, il a notamment rejoint l’association des Maires du Nord. A chaque occasion donnée, David Bailleul interpelle les décideurs, comme le Préfet, pour échanger sur les sujets qui concernent le quotidien des habitants.

Rencontre avec le Préfet du Nord autour de l’énergie et de la santé

Monsieur le Maire a rencontré le Préfet du Nord et a pu lui faire part de ses inquiétudes quant à la hausse des coûts de l’énergie. Il a aussi proposé des solutions afin de lutter contre la raréfaction des médecins généralistes sur le territoire.

Plusieurs rencontres avec la rectrice du Nord, le président du Département et la Députée autour des grands projets locaux

 

 

Pensez à la prime Éco-habitat de la CUD

Sans oublier les aides de la Communauté urbaine de Dunkerque avec la prime Éco-habitat qui s’adresse à l’ensemble des propriétaires privés, occupants et bailleurs, résidant sur le territoire lorsque le projet de travaux amène un gain énergétique minimum de 35%. La Prime Éco-Habitat offre un conseil personnalisé et un accompagnement global et qualitatif.

Renseignements :
Guichet unique – conseiller Habitat
00 800 283 675 (numéro vert)

Des futurs éducateurs sportifs dans les structures coudekerquoises

Dans le cadre d’un partenariat entre la ville, EDO (organisme de formation) et l’inspection académique, des jeunes apprentis de la formation BPJEPS Activités physiques pour tous intégreront les écoles de la ville pour des cours pratiques et pédagogiques.

La ville est fière d’apporter son soutien à ces jeunes pousses, avenir sportif de notre territoire !

 

 

 

Mur anti-bruit, c’est au tour de Coudekerque-Branche

Alors que le projet de mur anti-bruit semblait définitivement oublié il y a 10 ans , Monsieur le Maire a été le premier à se mobiliser à tous les échelons pour obtenir la relance de ce projet. Une carte du bruit et de ses nuisances a vu le jour, il a fallu ensuite mettre en place un plan de prévention du bruit qui a pris plusieurs années et ensuite réussir à le financer.

Longtemps, l’État (l’A16 n’est pas une autoroute payante et donc gérée par les services de l’État) qui s’était engagé, n’a pas pu financer le projet. La solution est venue de la Communauté urbaine puisque le Président, Patrice Vergriete, a entendu les arguments du Maire et a décidé de participer au co-financement du mur à l’échelle du territoire.

Ainsi, après la première phase qui se construit actuellement à proximité de Petite-Synthe, les deux portions prévues pour Coudekerque-Branche seront réalisées dès 2023 et viendra ensuite la troisième étape vers l’est de l’agglomération.

Le plus grand centre ophtalmologique

Ce n’est plus à prouver, la ville prend soin de ses habitants. Cela passe par la mise en place de dispositifs santé comme les récrés fruitées, les formations aux premiers secours ou le sport sur ordonnance. Et pour accueillir toujours plus de professionnels de santé, de nouveaux projets de centres médicaux voient le jour, à l’instar de la Place de la Vision, unique sur la Côte d’Opale.

Avec une première pierre posée le 12 octobre dernier, le futur centre ophtalmologique devrait ouvrir ses portes à la fin de l’année 2020.

8 professionnels de santé, ophtalmologues et chirurgiens des yeux, se partageront les 1 000 m2 du bâtiment, qui sera construit rue des Forts, devant la Clinique de Flandre. Au-delà des consultations ophtalmologiques, la Place de la Vision proposera du laser pour les opérations de la cataracte mais aussi de la chirurgie esthétique.

Ce centre devrait, enfin, permettre de réduire les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous sur le territoire. Espérons que le début des consultations démarre un peu plus tôt ; en tout cas, la municipalité met tout en œuvre pour cela.

 

 

 

 

Aller au contenu principal
Aller en haut