Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

généralistes

Une bourse communale pour nos jeunes coudekerquois

Coudekerque compte encore 12 médecins généralistes, ce qui place la commune en 2ème position au sein de l’agglomération, derrière la ville de Dunkerque. Mais pour garder cette dynamique, il faut prévoir l’avenir et c’est dans cette optique que la municipalité a décidé, en conseil municipal, la création d’une bourse municipale d’engagement à destination des jeunes coudekerquois qui souhaitent faire des études de médecine.

“Ma responsabilité d’élu local consiste aussi à engager des investissements pour l’avenir. Parfaitement invisibles aujourd’hui, ils seront essentiels pour Coudekerque-Branche dans un futur proche. C’est exactement le cas de figure de cette bourse communale pour amener nos jeunes coudekerquois à la médecine.”

explique David Bailleul.

La démarche est simple : un étudiant coudekerquois qui obtient sa première année de médecine se voit attribuer une aide financière communale, à partir de la 2ème année, pour poursuivre ses études jusqu’à son internat (en général de la 5ème à la 7ème année).

En échange, le jeune médecin nouvellement diplômé devra s’installer dans la commune pour une durée au moins égale à celle pendant laquelle l’étudiant a bénéficié de cette bourse. C’est un échange gagnant-gagnant et cette démarche innovante permettra d’inciter nos jeunes à s’installer, à terme, dans leur ville.

Cette mesure forte pour inciter des jeunes coudekerquois à s’engager dans des études de médecine a été présentée par Monsieur le Maire aux 210 bacheliers et a été accueillie avec enthousiasme.

 

Pour passer l’hiver : ne rien lâcher !

Les mairies subissent l’inflation de plein fouet notamment avec le coût vertigineux de l’énergie l’envol de son prix. Cette situation s’est encore dégradée cet été, et c’est sans compter sur le fait que la moitié des réacteurs nucléaires sont aujourd’hui à l’arrêt. Nous n’avons de cesse de dénoncer cette situation depuis des mois sans réponse réelle pour l’instant du Gouvernement,

“l’Etat vole au secours des entreprises privées très énergivores mais refuse le tarif réglementé aux communes pour chauffer leurs écoles ! On marche là aussi sur la tête.”

Ce coût intenable, 335 % d’augmentation pour l’électricité et plus du doublement de la facture de gaz nécessaire au chauffage pour la ville de Coudekerque-Branche, peut entraîner des conséquences en cascade si nous n’agissons pas au plus vite.

C’est pour cela que, depuis cet été, j’ai mobilisé une bonne partie de mon énergie à mettre en place un plan d’actions de 23 mesures qui se déploie actuellement. Il fait aussi appel au bon sens des usagers, à la prise en compte de la situation de tous et à un travail de fourmi de contrôle quasi-journalier pour éviter d’un côté un chauffage non éteint ou de l’autre un éclairage oublié par le dernier utilisateur.

C’est épuisant à mener et c’est très souvent l’équipe municipale qui est sur le terrain pour ce type de contrôle au quotidien. Nous n’avons malheureusement pas d’autre choix afin d’éviter de faire payer cette inflation galopante aux Coudekerquois, ce que je me refuse bien évidemment.

Malgré cela, notre priorité d’améliorer votre quotidien est toujours chevillée au corps et les grandes actions présentées dans ce magazine concernant la santé le démontrent ô combien.

Des actions innovantes risquent d’être encore confortées, je le souhaite ardemment, par une mesure supplémentaire que nous sommes en train de mener avec l’Agence Régionale de Santé

“afin de pouvoir, dans un centre de soins municipal, permettre des permanences de médecins généralistes retraités qui seraient sous contrat avec la Ville. Ce qui renforcerait un peu plus l’offre de médecins généralistes et soulagerait ceux en place dans la commune qui ne peuvent plus prendre de nouveaux patients.”

Nous ne réussirons à surmonter cette crise énergétique et ses lourdes conséquences que si tout le monde s’y met.

 

Votre Maire

 

 

Monsieur le Maire défend vos intérêts

Monsieur le Maire est un fervent défenseur des intérêts des Coudekerquois. C’est pourquoi, il a notamment rejoint l’association des Maires du Nord. A chaque occasion donnée, David Bailleul interpelle les décideurs, comme le Préfet, pour échanger sur les sujets qui concernent le quotidien des habitants.

Rencontre avec le Préfet du Nord autour de l’énergie et de la santé

Monsieur le Maire a rencontré le Préfet du Nord et a pu lui faire part de ses inquiétudes quant à la hausse des coûts de l’énergie. Il a aussi proposé des solutions afin de lutter contre la raréfaction des médecins généralistes sur le territoire.

Plusieurs rencontres avec la rectrice du Nord, le président du Département et la Députée autour des grands projets locaux

 

 

Aller au contenu principal
Aller en haut