Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

contrôle

Pour passer l’hiver : ne rien lâcher !

Les mairies subissent l’inflation de plein fouet notamment avec le coût vertigineux de l’énergie l’envol de son prix. Cette situation s’est encore dégradée cet été, et c’est sans compter sur le fait que la moitié des réacteurs nucléaires sont aujourd’hui à l’arrêt. Nous n’avons de cesse de dénoncer cette situation depuis des mois sans réponse réelle pour l’instant du Gouvernement,

“l’Etat vole au secours des entreprises privées très énergivores mais refuse le tarif réglementé aux communes pour chauffer leurs écoles ! On marche là aussi sur la tête.”

Ce coût intenable, 335 % d’augmentation pour l’électricité et plus du doublement de la facture de gaz nécessaire au chauffage pour la ville de Coudekerque-Branche, peut entraîner des conséquences en cascade si nous n’agissons pas au plus vite.

C’est pour cela que, depuis cet été, j’ai mobilisé une bonne partie de mon énergie à mettre en place un plan d’actions de 23 mesures qui se déploie actuellement. Il fait aussi appel au bon sens des usagers, à la prise en compte de la situation de tous et à un travail de fourmi de contrôle quasi-journalier pour éviter d’un côté un chauffage non éteint ou de l’autre un éclairage oublié par le dernier utilisateur.

C’est épuisant à mener et c’est très souvent l’équipe municipale qui est sur le terrain pour ce type de contrôle au quotidien. Nous n’avons malheureusement pas d’autre choix afin d’éviter de faire payer cette inflation galopante aux Coudekerquois, ce que je me refuse bien évidemment.

Malgré cela, notre priorité d’améliorer votre quotidien est toujours chevillée au corps et les grandes actions présentées dans ce magazine concernant la santé le démontrent ô combien.

Des actions innovantes risquent d’être encore confortées, je le souhaite ardemment, par une mesure supplémentaire que nous sommes en train de mener avec l’Agence Régionale de Santé

“afin de pouvoir, dans un centre de soins municipal, permettre des permanences de médecins généralistes retraités qui seraient sous contrat avec la Ville. Ce qui renforcerait un peu plus l’offre de médecins généralistes et soulagerait ceux en place dans la commune qui ne peuvent plus prendre de nouveaux patients.”

Nous ne réussirons à surmonter cette crise énergétique et ses lourdes conséquences que si tout le monde s’y met.

 

Votre Maire

 

 

Changement de gaz dans les Hauts-de-France

La période de contrôle des installations dans le cadre du changement de gaz a débuté à Coudekerque-Branche.

La commune de Coudekerque-Branche verra prochainement son alimentation en gaz naturel modifiée. Dans ce cadre, tous les habitants se chauffant actuellement au gaz sont concernés par cette adaptation.

Ils recevront bientôt la visite d’un conseiller qui procèdera à un inventaire consistant à confirmer vos coordonnées, à lister vos appareils alimentés au gaz naturel et à identifier un prestataire pour le réglage et l’adaptation de vos appareils.

L’accès à vos installations intérieures et à vos appareils est donc nécessaire ; cette intervention ne fera l’objet d’aucune facturation. Dans un prochain temps, cette adaptation se poursuivra avec le réglage de vos appareils et le changement de gaz.

Renseignements : GRDF 0805 45 43 40

 

La ville récompensée par le label Ville prudente

Le label national « Ville prudente » a été décerné à la ville de Coudekerque-Branche pour récompenser ses efforts en matière de sécurité routière. La commune est la première du littoral à obtenir cette distinction valorisant les actions menées pour assurer la tranquillité publique des habitants.

Des aménagements routiers dans tous les quartiers

La ville de Coudekerque-Branche a multiplié les efforts en termes d’aménagements routiers ces dernières années et cela est visible dans tous les quartiers. Des zones 30, des ralentisseurs, des pistes cyclables, des panneaux clignotants, de nouveaux candélabres, des barrières et des plots aux entrées des écoles… toutes ces infrastructures sont réalisées en concertation avec les habitants qui sont les premiers à connaître les besoins de sécurisation de leurs routes. La ville est à l’écoute des riverains lors des réunions publiques ou des référents des Voisins Vigilants qui remontent les informations à la mairie. A chaque rénovation de voirie, la sécurité routière est intégrée dans le but de toujours améliorer la tranquillité publique.

 

Et les efforts continuent…

De nouveaux dispositifs vont être installés en ville, comme par exemple :

  • Des ralentisseurs sur la deuxième partie de la rue des Forts.
  • Le passage en zone 30 avec marquage et enduit projeté au sol à l’entrée du lotissement du Grand Steendam et de la ZAC du tennis.
  • L’installation de plusieurs miroirs de circulation dans les rues suivantes : Elus de Nanterre/ Ghesquière, Martyrs de la Résistance/ Ghesquière, Morel/ Hugo, Rabelais/ Vauban, Béranger/ Jules Guesde, du développement/ Béranger.
  • La pose de ralentisseurs rues Gabriel Péri et Gustave Fontaine.
  • L’implantation d’un radar pédagogique supplémentaire.

 

Des actions de sensibilisation auprès des Coudekerquois

La ville, en partenariat avec les agents de la police municipale, mène de nombreuses actions de sensibilisation auprès de la population :

  • Des stages d’initiation à la pratique du vélo ou du scooter dans les écoles et les collèges en partenariat avec l’Adasard.
  • Une action de prévention auprès des élèves de CM1 pour obtenir le permis « A pied, c’est moi qui conduis ».
  • Une animation sous forme de jeu pour faire repasser le code aux seniors.
  • Un contrôle des véhicules (pneus, pollution et éclairage) gratuit proposé en fin d’année par la police municipale.

 

 

Aller au contenu principal
Aller en haut