Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

municipale

Pour passer l’hiver : ne rien lâcher !

Les mairies subissent l’inflation de plein fouet notamment avec le coût vertigineux de l’énergie l’envol de son prix. Cette situation s’est encore dégradée cet été, et c’est sans compter sur le fait que la moitié des réacteurs nucléaires sont aujourd’hui à l’arrêt. Nous n’avons de cesse de dénoncer cette situation depuis des mois sans réponse réelle pour l’instant du Gouvernement,

“l’Etat vole au secours des entreprises privées très énergivores mais refuse le tarif réglementé aux communes pour chauffer leurs écoles ! On marche là aussi sur la tête.”

Ce coût intenable, 335 % d’augmentation pour l’électricité et plus du doublement de la facture de gaz nécessaire au chauffage pour la ville de Coudekerque-Branche, peut entraîner des conséquences en cascade si nous n’agissons pas au plus vite.

C’est pour cela que, depuis cet été, j’ai mobilisé une bonne partie de mon énergie à mettre en place un plan d’actions de 23 mesures qui se déploie actuellement. Il fait aussi appel au bon sens des usagers, à la prise en compte de la situation de tous et à un travail de fourmi de contrôle quasi-journalier pour éviter d’un côté un chauffage non éteint ou de l’autre un éclairage oublié par le dernier utilisateur.

C’est épuisant à mener et c’est très souvent l’équipe municipale qui est sur le terrain pour ce type de contrôle au quotidien. Nous n’avons malheureusement pas d’autre choix afin d’éviter de faire payer cette inflation galopante aux Coudekerquois, ce que je me refuse bien évidemment.

Malgré cela, notre priorité d’améliorer votre quotidien est toujours chevillée au corps et les grandes actions présentées dans ce magazine concernant la santé le démontrent ô combien.

Des actions innovantes risquent d’être encore confortées, je le souhaite ardemment, par une mesure supplémentaire que nous sommes en train de mener avec l’Agence Régionale de Santé

“afin de pouvoir, dans un centre de soins municipal, permettre des permanences de médecins généralistes retraités qui seraient sous contrat avec la Ville. Ce qui renforcerait un peu plus l’offre de médecins généralistes et soulagerait ceux en place dans la commune qui ne peuvent plus prendre de nouveaux patients.”

Nous ne réussirons à surmonter cette crise énergétique et ses lourdes conséquences que si tout le monde s’y met.

 

Votre Maire

 

 

Travaux importants dans la salle de sport Jean Zay

Alerté par le club de basket, résident dans cette salle de sport mise à disposition par la municipalité, d’un problème de bardage qui se désolidarisait du bâtiment, la ville a mené des investigations techniques plus poussées en mandatant une expertise durant l’été. Les conclusions de cette étude, transmises au mois de septembre, indiquent que les travaux à mener sont plus bien plus lourds que le simple bardage évoqué, notamment avec l’apparition d’une fissure notable dans le mur.

Ce chantier important et non prévu, qui est estimé aux environs de 100 000 € va débuter début octobre, car Monsieur le Maire ne veut pas lésiner avec la sécurité.

Il sera réalisé en trois phases successives pour réduire au strict minimum les périodes de fermeture de l’équipement sportif. C’est un coup dur pour la salle municipale Jean Zay qui a déjà fait l’objet de nombreux travaux comme, par exemple, ses accès extérieurs, ses parkings, des travaux de toitures et chaudière ou encore récemment les sanitaires et les vestiaires.

 

 

Face à la crise de l’énergie, la ville réagit

Monsieur le Maire et l’équipe municipale ont déjà mené de nombreuses actions par le passé pour trouver des pistes d’économies (sans jamais toucher aux services proposés aux habitants) lors de la grave situation financière (quasi faillite) découverte en 2008 et héritée de l’ancienne équipe municipale. Aujourd’hui, c’est plus loin encore qu’il faut aller dans le domaine précis de la sobriété énergétique du fait de la conjoncture nationale.

La municipalité met en place des actions  pour faire face à la crise énergétique :

  • Les panneaux lumineux sont éteints la nuit.
  • Le recours au papier est limité dans les services municipaux (le prix de la tonne de papier est passé de 500 à 800 euros).
  • Des économies d’énergie sont réalisées en effectuant des travaux dans les bâtiments, notamment les écoles.
  • L’utilisation des chaufferies est optimisée dans les salles des bâtiments communaux.
  • Les éclairages et les chauffages sont mis en marche en optimisant les temps d’utilisation des bâtiments sportifs.
  • Les systèmes de ventilation sont optimisés en ne démarrant pas trop tôt.
  • Des détecteurs de présence sont mis en place dans nombre d’escaliers et de toilettes des bâtiments pour éviter des éclairages en continu.
  • Un plan pluriannuel de changement des gros équipements (fours dans les cantines, lave-linge…) permet d’acquérir des appareils moins énergivores.
  • L’éclairage public ne sera pas éteint la nuit. La ville a fait le choix de moduler son intensité plutôt que de le couper. Il n’est pas nécessaire d’avoir le même niveau d’éclairage à 20 et à 4h du matin.

En effet, l’éclairage public est un élément de tranquillité publique et de lutte contre l’insécurité. La municipalité va donc augmenter le nombre de variateurs pour équiper encore plus de candélabres qu’aujourd’hui.

 

 

Coud’neuf pour le site internet de la ville

Plus moderne, plus pratique et avec un style épuré, le nouveau site de la ville de Coudekerque-Branche propose de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Découvrez toutes les nouveautés

  • La ville de Coudekerque accueille chaque année de nombreux touristes et il est important qu’ils puissent retrouver toutes les informations souhaitées, c’est pourquoi le site sera traduit en anglais et en néerlandais.
  • Que vous soyez sur votre smartphone, tablette ou ordinateur, le site internet s’adaptera à votre appareil.
  • La municipalité a à coeur de rendre ses services accessibles à tous, ainsi le site internet sera disponible dans une version adaptée aux personnes malvoyantes.
  • Le site a été simplifié grâce à des boutons à lien rapide, des réponses automatiques pour les formulaires de contact et pour des démarches en lignes. Enfin, vous pouvez retrouver les réseaux sociaux de la ville directement sur le site.

Simplifiez-vous la ville grâce au site internet
Le site internet de la commune vous permet de réaliser nombre de démarches administratives afin de vous faire gagner un temps précieux :

  • Prendre rendez-vous pour votre titre d’identité
  • Modifier les plannings sur le Portail du guichet unique pour les activités de restauration scolaire, la restauration les mercredis, les petites vacances et les activités culturelles proposées par la ville.
  • Déposer directement vos projets de construction en ligne
  • Proposer directement sur le site un événement dans l’agenda associatif
  • Participer à la vie associative de la ville en vous inscrivant sur le site.
  • Trouver sur le site un formulaire à remplir si vous avez des suggestions, des commentaires ou propositions pour la commune (E-démocratie).
  • S’inscrire à l’opération tranquillité vacances dans la rubrique « Police Municipale »
  • S’inscrire au service SMS infos en remplissant le formulaire prévu à cet effet. Vous recevrez gratuitement les informations de la commune (actualité, grands événements, alertes en cas de crise) ainsi que des convocations aux assemblées plénières, les conseils de quartier ou les réunions publiques.
  • Plus moderne, plus pratique et avec un style épuré, le nouveau site de la ville de Coudekerque-Branche propose de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Toujours un coud’avance !

 

La ville s’équipe d’un radar anti bruit

La ville s’est équipée d’un radar anti-bruit qui a pour objectif de limiter le bruit lié aux pics de vitesse, aux rodéos et aux pots d’échappement trafiqués. Le seuil du capteur oscille entre 85 et 90 décibels. Au-delà, une oreille rouge s’affiche, indiquant que le véhicule fait trop de bruit.

Le radar est en service sur les grands axes (déplacé chaque semaine) comme la rue Hoche ou l’avenue Jean-Baptiste Lebas. En parallèle, la police municipale effectue des contrôles afin de prévenir et de sensibiliser les conducteurs de véhicules trop bruyants.

À noter que la police municipale de Coudekerque et ses innovations (poste mobile, radar mesurant le bruit) ont été mises a l’honneur sur les ondes internationales au travers d’un reportage radio sur RFI.

Un arrêté pour réglementer le démarchage à domicile

Après avoir constaté une intensification du démarchage à domicile durant l’été 2020, Monsieur le Maire, en concertation avec la police municipale, a mis en place un arrêté concernant le démarchage à domicile afin de garantir la sécurité publique des Coudekerquois, notamment des personnes les plus vulnérables.

Une identification obligatoire au préalable
Suite à l’arrêté mis en place par la ville, les sociétés ou entreprises, qui souhaitent réaliser du démarchage à domicile, doivent s’identifier au préalable auprès de la police municipale ou de la mairie. Chaque société est tenue de présenter l’autorisation officielle remise par la mairie afin de garantir la fiabilité de leur action. A noter que les démarchages à domicile sont strictement interdits dans les lieux de vie collectifs pour personnes âgées ou dépendantes.

Une attestation précisant l’accord de la municipalité
Suite à l’identification précise de la société, la mairie remet une attestation précisant l’accord et les conditions spécifiques éventuelles liées à cette autorisation. Tout démarchage non déclaré au préalable fera l’objet d’une interruption d’activités sur la commune et les prospecteurs s’exposent à une contravention.

Un partenariat avec les habitants
Les habitants, qui s’estiment victimes de pratiques commerciales déloyales, agressives ou encore d’usurpation manifeste d’identité de la part de démarcheurs.

* la police municipale au 03 28 61 30 45
* ou la mairie au 03 28 29 25 25

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’arrêté sur le site internet de la ville.

INFORMATION : des stickers sont à disposition à l’accueil de l’Hôtel de ville.

Aller au contenu principal
Aller en haut