Pour contacter la police municipale :
0 800 00 59 00 (n°vert)

domicile

Un nouveau service à venir : une conciergerie

Le dispositif « Bien vieillir chez soi » est un réel succès et compte près de 378 adhérents de plus de 80 ans. Un coud’pouce très utile qui facilite le quotidien de nos seniors. C’est pourquoi un nouveau service va venir s’ajouter dans les mois à venir : la conciergerie.

Les seniors bénéficient d’une aide précieuse de la part de la ville pour rester chez eux le plus longtemps possible et dans de bonnes conditions grâce au dispositif qui porte bien son nom : « Bien vieillir chez soi ». Parmi les services proposés : l’aide à domicile, la navette gratuite ou l’aide administrative. En nouveauté, pour compléter l’offre, le dispositif va bientôt proposer un service de conciergerie.

L’objectif est d’offrir aux seniors une aide pour réaliser des petits travaux de bricolage, de réparations, de jardinage et un accompagnement lors d’urgence et/ou de dépannage par des professionnels et artisans (plombier, électricien, serrurier, vitrier, ramoneur…).

Renseignements : 22 rue Pasteur – 03 74 06 05 30

 

Un modèle pour le Département

Le dispositif « Bien vieillir chez soi », qui propose un guichet unique pour les seniors du plus de 80 ans, est sur le point d’être décliné dans les autres communes qui souhaiteraient s’en inspirer.

Pour rappel, ce dispositif permet l’accompagnement des seniors lors de leurs démarches administratives, les déplacements à l’aide d’une navette et l’aide à domicile de manière générale.

Notre commune a toujours un coud’avance !

Un arrêté pour réglementer le démarchage à domicile

Après avoir constaté une intensification du démarchage à domicile durant l’été 2020, Monsieur le Maire, en concertation avec la police municipale, a mis en place un arrêté concernant le démarchage à domicile afin de garantir la sécurité publique des Coudekerquois, notamment des personnes les plus vulnérables.

Une identification obligatoire au préalable
Suite à l’arrêté mis en place par la ville, les sociétés ou entreprises, qui souhaitent réaliser du démarchage à domicile, doivent s’identifier au préalable auprès de la police municipale ou de la mairie. Chaque société est tenue de présenter l’autorisation officielle remise par la mairie afin de garantir la fiabilité de leur action. A noter que les démarchages à domicile sont strictement interdits dans les lieux de vie collectifs pour personnes âgées ou dépendantes.

Une attestation précisant l’accord de la municipalité
Suite à l’identification précise de la société, la mairie remet une attestation précisant l’accord et les conditions spécifiques éventuelles liées à cette autorisation. Tout démarchage non déclaré au préalable fera l’objet d’une interruption d’activités sur la commune et les prospecteurs s’exposent à une contravention.

Un partenariat avec les habitants
Les habitants, qui s’estiment victimes de pratiques commerciales déloyales, agressives ou encore d’usurpation manifeste d’identité de la part de démarcheurs.

* la police municipale au 03 28 61 30 45
* ou la mairie au 03 28 29 25 25

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’arrêté sur le site internet de la ville.

INFORMATION : des stickers sont à disposition à l’accueil de l’Hôtel de ville.

Plan canicule 2022 : inscrivez-vous sur le registre de la ville

La ville reconduit son plan canicule cet été.

Pensez à contacter le CCAS au 08 00 59 49 39 (numéro vert) afin de vous inscrire sur le registre canicule.

Une fois inscrit, au moment de fortes chaleurs, une équipe du CCAS appellera à votre domicile.

 

 

 

2022-07-01T11:39:55+02:001 juillet, 2022|Catégories : Santé, Services, Solidarité|Mots-clés : , , , , , , , , , |

Stop au démarchage à domicile

Face au démarchage à domicile, la ville a décidé d’agir pour protéger ses concitoyens. Tout d’abord en infligeant des sanctions aux prospecteurs qui n’auraient pas déclaré l’activité auparavant à la police municipale, puis en proposant aux habitants d’exprimer clairement leur avis en apposant un sticker « Démarcheurs non merci ! » sur leur boîte aux lettres.

Le démarchage et la quête à domicile sont des pratiques encadrées et réglementées. Mais parfois, les techniques de vente de certains démarcheurs peu scrupuleux (discours bien rôdé pour mettre en confiance avant de vous forcer la main pour signer) peuvent s’avérer abusives et vous placer dans des situations inconfortables, voire dangereuses.

Tout démarchage ou quête non déclarés fera l’objet d’une interruption d’activité sur la commune et d’une contravention dressée par la police municipale. Dès aujourd’hui, les Coudekerquois peuvent s’opposer à cette pratique en apposant un sticker « Démarcheurs non merci ! » sur leur boîte aux lettres (disponible gratuitement à l’Hôtel de ville).

Sachez que trois dispositions légales protègent le consommateur face à ce genre d’activités :

  • Un délai de rétraction de 14 jours ;
  • Si vente il y a, elle doit faire l’objet d’un contrat écrit dont un exemplaire sera remis au consommateur ;
  • Il est interdit, pour le démarcheur, de percevoir une quelconque contrepartie financière pendant le délai de rétraction du consommateur.

 

 

Tentez votre chance pour gagner le gâteau Le Coudekerquois livré à domicile par le Maire !

Vous n’avez pas encore goûté « Le Coudekerquois ? Nous vous proposons de savourer en famille ce gâteau apporté… par Monsieur le Maire !

Pour tenter votre chance, rien de plus simple : laissez un commentaire sur la publication Facebook de la ville pour vous inscrire au tirage au sort qui aura lieu parmi les candidats le 3 mai 2019.

Le lauréat sera contacté en message privé pour transmettre son adresse. Il recevra la visite du Maire le samedi 18 mai, à 15h, pour le dessert.

 

2019-04-24T11:38:51+02:0024 avril, 2019|Catégories : Nouveauté|Mots-clés : , , , , , , , , , , |

La stratégie municipale contre les exclusions

L’isolement a souvent de multiples visages : celui d’une personne âgée, d’une femme seule avec des enfants, d’un enfant, d’un travailleur qui voit son pouvoir d’achat toujours plus réduit. C’est pour cela que la ville de Coudekerque-Branche mène au quotidien, au travers de toutes ses actions, une politique qui ne laisse personne sur le bord de la route.

“Alors que le dernier conseil municipal a salué la bonne gestion communale, j’ai souhaité rappeler que l’on peut bien gérer les finances de la ville tout en conservant une politique qui ne laisse personne sur le bord du chemin.”

Notre stratégie est multiple car elle touche des populations différentes, par exemple 850 personnes âgées de plus de 80 ans, et pour une grande majorité d’entre elles vivant seules, peuvent bénéficier du dispositif des visites à domicile « Mona Lisa ».

La ville œuvre aussi au quotidien pour venir en aide aux plus fragiles notamment au travers de l’espace communal de solidarité et de ses structures attenantes : la résidence Paul Schrive qui ne désemplit pas, l’EHPAD, l’accueil de jour Alzheimer, le service seniors et les foyers, le centre de soins infirmiers ou encore la référente famille.

Notre politique de lutte contre les exclusions passe aussi par la mixité dans le programme de logement, par le développement de dispositifs innovants tels que les obsèques solidaires pour tous et qui permettent souvent un gain de pouvoir d’achat, comme la mutuelle communale pour tous, la carte unique offrant des réductions dans les commerces locaux, mais aussi et surtout des tarifs communaux solidaires pour que l’ensemble de nos services soit accessible à tous quel que soit le niveau de revenu.

Par exemple, le premier tarif pour l’accueil collectif de mineurs est de 20 centimes d’euros et personne, au niveau de la restauration scolaire et des repas à domicile, ne paie plus d’un tiers du coût réel de revient ou encore notre piscine municipale qui offre des tarifs parmi les moins chers du département.

“Sans oublier bien sûr les nombreuses actions qui dans d’autres villes sont payantes et qui sont ici gratuites pour les habitants et prises en charge par la municipalité.”

Alors que le dernier conseil municipal a salué la bonne gestion communale, j’ai souhaité rappeler que l’on peut bien gérer les finances de la ville tout en conservant une politique qui ne laisse personne sur le bord du chemin au travers d’une tarification solidaire même en ce qui concerne la culture ou les spectacles.

Penser la ville pour tous est à mes yeux essentiel car on ne la construit pas sans y mettre au cœur l’ensemble de ses habitants.

 

Coudekerque-Branche, ville bienveillante

Votre Maire

Aller au contenu principal
Aller en haut